• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Beauvais, Chantilly, Lille : 25 musées des Hauts-de-France rassemblent leurs œuvres d'art dans un “Musée numérique”

La Joconde façon puzzle : le tableau du Louvre sera rejoint par les œuvres nordistes dans le Musée numérique.
La Joconde façon puzzle : le tableau du Louvre sera rejoint par les œuvres nordistes dans le Musée numérique.

Quelque 400 oeuvres issues des musées des Hauts-de-France seront désormais visibles depuis le monde entier, grâce à la Collection #4 du Musée numérique.

Par AFP

Le ministre de la Culture Franck Riester l'a annoncé ce vendredi, lors de l'inauguration de la "Micro-folie" de Lens (Pas-de-Calais) : 400 oeuvres, issues de 25 musées de la région, font leur entrée au "Musée Numérique". Il s'agit de la toute première collection régionale d'oeuvres numériques.

Parmi les musées participants : le musée de l'Oise de Beauvais, le musée Condé du château de Chantilly, le musée départemental Matisse du Cateau-Cambrésis ou encore les Palais des Beaux-Arts de Lille et d'Arras.

Du côté des oeuvres de la Collection #4, on retiendra notamment "Les Trois Grâces" de Raphaël, la "Jeune femme à la pelisse sur fond rouge" d'Henri Matisse ou encore l'"Album de voyage au Maroc : Étude de femme juive" d'Eugène Delacroix.
 

Comment ça fonctionne ?


La collection sera diffusée partout en France et dans le monde à travers le réseau des Micro-folies, des lieux culturels de proximité qui abritent entre autres un Musée numérique. Grâce à de grands écrans et des tablettes tactiles, les visiteurs peuvent explorer virtuellement ce "musée" à leur guise en choisissant les oeuvres qu'ils veulent voir et les explications qui les intéressent, dans l'une des sept langues proposées.

"Nous mettons les oeuvres en forme pour les rendre attractives. On veut éviter l'effet 'diapositive' et inciter les visiteurs à toucher les oeuvres, à zoomer sur la tablette, à leur propre rythme", a commenté Didier Fusillier, directeur de La Villette, qui encadre le projet. "Il n'y a pas que des tableaux: il y a aussi des opéras et des pièces de théâtre par exemple." a-t-il ajouté.
 

Le Louvre et Pompidou déjà numérisés


Vingt-huit Micro-folies existent actuellement, en comptant les trois inaugurées vendredi dans le Pas-de-Calais par M. Riester à Lens, Bruay-la-Buissière et Grenay. Le but fixé par le ministère de la Culture : "200 Micro-folies d'ici deux ans", selon la cheffe de projet à La Villette, Cassandre Schinelli.

Les collections préexistantes comprennent des oeuvres issues de douze institutions nationales (Centre Pompidou, musée du Louvre, Opéra national de Paris, musée d'Orsay...). Les oeuvres des musées de Hauts-de-France rejoignent les collections des Micro-folies, qui regroupent désormais un millier d'oeuvres.

Sur le même sujet

Concert : Yolande Bashing à Lille (électro)

Les + Lus