Belgique : un automobiliste immatricule sa plaque “Covid-19” 

Publié le Mis à jour le
Écrit par Noémie Javey .

Un automobiliste belge a pu légalement immatriculer sa plaque “Covid-19”.

La photo du SUV Mercedes immatriculée “Covid-19” repéré près de Gand, qui tourne sur les réseaux sociaux, n’est pas un montage.

En Belgique, il est possible de personnaliser sa plaque pour 1000 euros. Le SPF Mobilité et Transports, qui gère ces demandes, a confirmé à la RTBF avoir donné son autorisation. 
 


"Rien de diffamant"


Dans un pays où 9300 personnes sont décédées du virus, intituler sa plaque “Covid-19” n’est pas illégal : "Il n'y a rien de diffamant, de raciste ou d'homophobe dans ce cas-ci. Rien n'interdirait une personne d'immatriculer son véhicule GRIPPE. Donc, a priori, pas d'opposition à COVID-19. C'est un choix personnel qui n'est pas plus décalé que les plaques HI HI HI ou HA HA HA, qui existent vraiment", précise le SPF Mobilité et Transports. 

La chaîne belge prévient… La plaque Covid-19 existant désormais, impossible pour un autre automobiliste de la solliciter en Belgique.


 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité