Belgique - Coronavirus : enclos, réservation obligatoire... comment les plages de la côte flamande se préparent à l'été

Les communes du littoral belge se sont entendues sur un point : dans un effort de lutte contre la propagation du Covid-19, l’accès au plage sera globalement limité. 

Des enclos sur la plage de Knokke, en Belgique, pour lutter contre le Covid-19.
Des enclos sur la plage de Knokke, en Belgique, pour lutter contre le Covid-19. © KURT DESPLENTER / BELGA / AFP
À l’approche d'un été chamboulé par la pandémie qui a fait plus de 9 000 morts en Belgique, le littoral flamand fait l’objet de nombreuses concertations. Le gouverneur de la province maritime de Flandre-Occidentale Carl Decaluwé a convenu, en accord avec les bourgmestres de la Côte belge, de réduire l’accès au plage. Dans cette perspective, différentes initiatives ont émergé. 
 

Pour les plages d’Ostende, il faudra réserver 



La ville d'Ostende, une des destinations les plus populaires de la côte, a annoncé ce mardi la mise en place d'un système de réservation gratuite pour accéder à ses plages les plus fréquentées cet été. Il y aura en tout 30 000 places. "De cette façon, les gens peuvent être sûrs de leur place avant de partir à la plage. Pour les autres plages, il n'y aura pas besoin de réservation dans un premier temps", a fait valoir la ville dans un communiqué.

Les habitants d'Ostende, les propriétaires d'une résidence secondaire et les clients des hôtels seront prioritaires sur ces portions soumises à réservation. Les premiers tests doivent commencer en juin, tandis que la baignade de sera autorisée qu’à partir du 27 juin. 

 
Reportage de France 2 sur les plages à Ostende
 

À Middelkerke, pas de farniente à deux vitesses 



La commune de Middelkerke, dirigée par Jean-Marie Dedecker, a déjà annoncé qu’elle était prête à accueillir tout le monde : “On va plutôt faire confiance au bon sens des gens. La période actuelle prouve qu’ils sont conscients des règles à respecter", a -t-il confié à la RTBF. Le populiste assumé fustige un plan “discriminatoire.” 

 
 

Des enclos sur la plage de Knokke 


La plage de Knokke a quant à elle trouvé une autre solution. Elle vient d’être équipée d’enclos de 3 m², ouverts sur un côté, permettant d'isoler les familles à bonne distance les unes des autres.
 
© AFP


La plage naturiste de Bredene fermée 



Bredene, la seule plage naturiste de la Côte belge, restera fermée durant la période estivale dans le cadre de la crise sanitaire du coronavirus Covid-19, a communiqué la commune. Elle restera accessible aux visiteurs classiques, “mais nous ne voulons pas être la cause d'une résurgence du virus, il est trop difficile de respecter les règles de distance sur cette petite partie de plage naturiste", a déclaré le bourgmestre Steve Vandenberghe.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international mer nature tourisme coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter