Belgique: un mois après la mort de Mawda, le conducteur de la camionnette et son passager identifiés

© THIERRY ROGE / BELGA / AFP
© THIERRY ROGE / BELGA / AFP

Le 17 mai dernier, la petite Mawda perdait la vie, touchée par un tir de la police alors qu'elle se trouvait dans une camionnette remplie d'exilés kurdes. Le chauffeur a été identifié, mais...

Par Quentin Vasseur

Les analyses ADN ont permis d'identifier le conducteur de la camionnette qui transportait Mawda et une trentaine d'autres exilés, la tragique nuit du 16 au 17 mai, selon les informations données par nos confrères belges de La Meuse, de Het Hieuwsblad et du Gazet Van Antwerpen.

Le chauffeur avait pris la fuite pour éviter un contrôle de police avant d'être pris en chasse. Un policier avait alors ouvert le feu, blessant mortellement la petite fille de deux ans.
 
 

Relâchés, et maintenant introuvables


"Le trafiquant d'êtres humains qui était au volant faisait bien partie des 28 personnes interpellées tout comme son passager" indique une source citée par les trois journaux. "On a pu déterminer leurs identités mais, faute de preuve en temps réel, on a dû les relâcher en attendant les analyses. Depuis, ils sont introuvables. Ils ont probablement déjà quitté le pays. Espérons qu'un mandat d'arrêt européen soit rapidement lancé."
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus