• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Belgique : le petit Daniel, retrouvé mort dans un centre de demandeurs d'asile, tué après une demande de rançon ?

© PLE & Captuer RTBF
© PLE & Captuer RTBF

Ses ravisseurs présumés auraient demandé 100 000 euros.

Par Quentin Vasseur

On en sait plus sur le décès de Daniel, un enfant palestinien de 9 ans retrouvé mort mercredi après-midi dans un centre pour demandeurs d'asile de Belgique flamande.

Le petit garçon, né au Liban, séjournait depuis 6 mois dans le centre de Broechem, près d'Anvers, avec sa mère de 26 ans et sa tante. Lundi soir, il avait été aperçu pour la dernière fois alors qu'il circulait à vélo dans les allées du centre.
 

Des recherches, organisées le lendemain, avaient permis de retrouver le vélo. Le corps de l'enfant, lui, n'a été retrouvé que mercredi après-midi, dans un fossé derrière un hangar, à l'issue d'une d'une grande battue rassemblant une centaine de personnes.

 

Des suspects inculpés pour "prise d'otage"

Cinq personnes, d'origine palestinienne, ont été interpellées ce matin et quatre d'entre elles – âgées de 19 à 24 ans – ont été inculpées pour meurtre et prise d'otage par le parquet d'Anvers. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'enfant aurait été enlevé lundi soir et une demande de rançon de 100 000 euros aurait été formulée, indique notamment la RTBF.
 

La ministre de la Santé publique, des Affaires sociales, de l'Asile et de la Migration Maggie de Block a indiqué que la mère de Daniel avait été hospitalisée en état de choc, précisant que sa demande d'asile serait examinée dans les semaines ou les mois qui viennent
 

Fedasil, selon son site, gère 20 des quelque 60 centres d'accueil du pays, les autres étant exploités par des partenaires comme la Croix-Rouge. Dans le centre en question, situé sur la commune de Ranst, se trouvent 337 personnes, dont 98 mineurs.
 

Sur le même sujet

Forains en colère à Senlis

Les + Lus