Spa (Belgique) : un policier de 38 ans abattu dans une fusillade

Photo d'illustration. / © EMMANUEL DUNAND / AFP
Photo d'illustration. / © EMMANUEL DUNAND / AFP

Le fonctionnaire serait intervenu sur une dispute d'après plusieurs médias belges. Un suspect a été interpellé.

Par MD avec AFP

Un policier a été abattu lors d'une fusillade à Spa, dans l'est de la Belgique, au moment d'un contrôle routier dans la nuit de samedi à dimanche. L'homme de 38 ans est décédé avant l'arrivée des secours.

La fusillade s'est déroulée vers 2h du matin dans le centre de la ville à la suite du contrôle d'un véhicule. Selon une source proche de l'enquête et plusieurs médias belges, le policier est intervenu lors d'une dispute sur la voie publique.

Selon l'agence de presse Belga, un groupe de Néerlandais a été refoulé à l'entrée d'un bar. La police a été appelée à la suite de l'altercation et a réalisé le contrôle du véhicule dans lequel ils avaient pris place. Le policier a été tué par un des passagers.

 

Une interpellation


Un homme d'origine néerlandaise âgé d'entre 20 et 30 ans a été arrêté alors qu'il s'était retranché dans les bois, selon la RTBF. L'enquête
se poursuit pour "déterminer son implication" et un autre suspect est toujours activement recherché, selon la même source proche de l'enquête. 

Contacté par RTL, le bourgmestre de Spa Joseph Houssa a indiqué avoir été informé de la mort d'un agent "lors d'un contrôle de véhicule", mais n'avait pas de précision sur les circonstances.
 
"Incident dramatique à Spa. Mes plus sincères condoléances aux proches du policier décédé et tout mon soutien à ses collègues de la police locale", a écrit sur Twitter le ministre de l'Intérieur belge Jan Jambon. Il se rendra à Spa dans la journée, tout comme le roi Philippe qui est attendu sur place vers 15h, annonce l'agence de presse Belga.
 

La police fédérale a également adressé son soutien aux policiers de la zone de Fagnes ainsi qu'aux proches du policier décédé.
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus