Belgique : la Première ministre convoque un "comité de concertation" après une hausse de 61 % des cas de Covid-19

Sophie Wilmès a convoqué un comité de concertation Etat fédéral-Régions et Communautés, après une forte recrudescence des cas en Belgique : en une semaine, le nombre de cas positifs détectés a bondi de 61 %.
Sophie Wilmès a convoqué un comité de concertation après la recrudescence des cas en Flandre.
Sophie Wilmès a convoqué un comité de concertation après la recrudescence des cas en Flandre. © CHRISTOPHE LICOPPE / POOL/EPA/Newscom/MaxPPP
La Première ministre belge, Sophie Wilmès, a convoqué ce dimanche 19 juillet un comité de concertation après une très forte augmentation des cas de Covid-19 dans le pays.

Une augmentation de 61 % des cas

Le nombre de personnes infectées par le coronavirus est en hausse de 61 % en Belgique. Durant la semaine du 9 au 15 juillet, il y a eu 1 000 contaminations détectées, contre 351 la semaine précédente, selon l'institut de recherche belge Sciensano. C'est dans la province d'Anvers que les cas sont les plus nombreux.  Le masque est obligatoire en Belgique, et la mesure semble bien appliquée. Mais cela n'empêche pas le nombre de cas d'augmenter. Une jeune fille de 18 ans a perdu la vie la semaine dernière après avoit été victime du coronavirus, un décès qui a touché dans l'opinion publique et rappelé les risques qu'encoure la population. 

Cependant, les conclusions du comité de concertation semblent moins alarmantes : "Il ressort des analyses que la recrudescence de l’épidémie s’illustre, à ce stade, par plusieurs problèmes particulièrement localisés et non une dispersion généralisée", nuancent les membres dans un communiqué publié à l'issue de la rencontre.  

Un renforcement des contrôles pour faire respecter les règles

La réunion s'est terminée en début d'après-midi. Le Ministre fédéral belge de la Sécurité et de l'Intérieur, Pieter de Crem, a expliqué à la télévision néerlandophone VRT, qu'il avait été décidé "de mieux faire respecter les règles qui existent aujourd’hui". Les contrôles de police seront renforcés, notamment pour les horaires de fermeture des restaurants et des bars.

Le ministre a également demandé aux Belges qui n'ont pas encore prévu de voyage à l'étranger "de rester autant que possible en Belgique". "Si les règles ne sont pas respectées, il n’est pas exclu qu’on prenne des nouvelles mesures plus dures", a prévenu Pieter de Crem. Un élargissement du port du masque pourrait être mis en place si la situation sanitaire ne s'améliore pas. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international covid-19 santé société