Boulonnais : des menus étoilés à emporter

Avec ce deuxième confinement, nombre de restaurateurs se sont adaptés pour faire face à la crise et proposent de la vente à emporter. C'est le cas de deux chefs du Boulonnais qui se sont associés. Ils proposent un menu gastronomique pour 40 euros.

© France 3 Littoral Hauts-de-France
En temps normal, dans les cuisines du restaurant étoilé l'Atlantic à Wimereux, c'est toute une ruche de cuistots qui s'affaire autour des fourneaux mais depuis novembre, ils ne sont que deux.
Benjamin Delpierre, le chef étoilé de cet établissement s'est associé à un autre chef de Boulogne-sur-Mer, Tony Régnier de l'Ilôt Vert,  pour concocter des menus confinement à emporter.
 
Boulonnais : des menus étoilés à emporter

A la carte ce jour-là  : pannacotta de homard, saint-jacques et bar. Les deux chefs mettent en commun leur expérience pour régaler les clients. "On s'aperçoit en travaillant comme ça qu'on a beaucoup de bases communes", explique Tony Régnier de l'Ilôt Vert. " Ensuite, chacun vient ajouter son identité dans une petite touche. Ça peut être un parfum particulier dans une sauce, une épice."
Une fois prêt, le menu est conditionné dans des récipients. Le défi des chefs : réussir un repas gastronomique mais compatible avec la vente à emporter.
"Certes, il n'y a pas l'ambiance du restaurant, explique Benjamin Delpierre, chef de l'Atlantic à Wimereux, mais c'est un bon compromis entre rien du tout et un petit quelque chose. On ne met pas autant de technicité dans les cuissons... mais on peut réussir quelque chose de sympa avec nos plats à emporter." 
Les menus sont élaborés de telle façon que les clients puissent les réchauffer au four en toute tranquillité, tout en conservant la haute qualité des mets préparés. Quand ils viennent les chercher au restaurant, les clients ont droit à quelques conseils de dégustation.

Prix d'un menu complet : 40 € par personne, disponible du vendredi soir au dimanche midi et à réserver sur au 06 01 55 56 01
 
Des menus gastronomiques à emporter pendant le confinement à Wimereux

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
côte d'opale nature parcs et régions naturelles gastronomie culture économie coronavirus/covid-19 santé société