Braderie de Lille annulée : "Je suis Moules Frites", "Daech a gagné", "Sage décision"

Publié le Mis à jour le
Écrit par @f3nord
© MAXPPP / Facebook

La décision prise vendredi par la maire de Lille et le préfet d'annuler l'édition 2016 de la braderie de Lille a sucité de nombreuses et vives réactions. 


L'annonce de l'annulation de la braderie de Lille 2016 vendredi a rapidement occupé une grande place sur les réseaux sociaux, et sucité de très nombreuses réactions. Sur la page Facebook de France 3 Nord Pas-de-Calais, l'article au sujet de cette décision a été partagé à plus de 4000 reprises et a été commenté des centaines de fois. Avec des sentiments divers et variés. Certains comprennent, d'autres sont en colère, quelques-uns font de l'humour... 


"La peur a gagné"

"Arrêtez de vivre et interdisez tout lieu public alors .... Vous leur donnez raison à ces c*nn*rds de terroristes !", s'indigne Elodie. "Pas d accord !!! On va pas vivre dans la peur!!!", peste Au DelZar, tout comme Jean-François : "Bravo daech,t'a gagné! Arrêtons le délire! N'importe quoi, la France est faite de trouille!"

Pour Hector, "nous sommes condamnés à pleurer nos morts et à ne plus s'amuser, rire, être ensemble quoi, ils sont entrain de gagner la partie, en guerre un ennemi on l'attaque de face, là nous baissons la culotte. Alors fermons les stades, les cinémas, les salles de spectacles et restons enfermés chez nous, mais faut pas croire ils attaquent où ils veulent, ça ne changera rien. C'est ma réflexion du jour mais je suis bien triste que l'on en arrive à ça".


"Décision raisonnable"

D'autres estiment au contraire que la décision des autorités est la bonne : "Et vu comment est cette braderie il y aurait des milliers de morts car encore une fois la sécurité n'aurait pas été efficace (...) C'est sûr ça fait mal mais je dis bravo pour le courage de l'annuler", écrit Gilles.

Tim pense la même chose :  "Quand la raison l'emporte. A sa place de maire je comprends tout à fait sa décision. Qui aimerait avoir des dizaines voire des centaines de morts sur la conscience si un drame venait à arriver??? Comment comparer des événements sportifs bien cadrés avec un tel événement urbain ? Parfois la sage décision est de mise. Tant pis pour les détracteurs qui penseront le contraire".

Tout comme Mylie : "Ça me choque un peu les "daesh a gagné " etc. Vous préférez quoi serieux ? Risquer la vie de vos enfants et autres membres de la famille et de milliers de personnes pour faire voir à daesh un beau "Même pas peur", plutôt que d'être en sécurité ? Ok c est chiant car c'est un événement attendu par beaucoup mais faut savoir être logique et protéger les siens !"


"Je suis Moules Frites"

Très rapidement, après l'annonce de l'annulation de cette braderie 2016, on a vu apparaître sur la toile des visuels de type "Je suis", comme c'est le cas à chaque attentat depuis la tuerie de Charlie Hebdo en janvier 2015 ("Je suis Charlie", "Je suis Paris", "Je suis Nice" etc.).

Pour l'événement traditionnel lillois, on a désormais : "Je suis Moules Frites"

Jean-Marc va dans le même sens sur notre page Facebook : "C'est les moules qui vont être contentes" ! Pour Adé : "Même pas peur, j'irai manger ma moule frite quand même". 



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.