Cet article date de plus de 5 ans

Braderie de Lille : certains ont-ils essayé de vendre quand même ?

Certains bradeux ont ils tout de même essayé  de vendre leur marchandise sur la voie publique ? Malgré l'annulation officielle de la Braderie. Des patrouilles de police, des équipes du commissariat central ont fait la chasse ce samedi aux exposants sauvages. 
Depuis quelques jours déjà, des policiers patrouillent dans le centre de Lille, mobilisés comme chaque année en ce premier week-end de septembre. Mais aujourd'hui, pas de grande braderie. Et c'est bien l'interdiction absolue de brader que ces patrouilles sont là pour faire respecter. Alors, depuis le début de la matinée, ils parcourent les rues, les allées habituellement noires de monde comme le long de l'Esplanade. "Tous les ans ici, y'a énormément de bradeux, mais là personne personne, personne... ", constate un policier. 

"No Braderie !"

Rares sont les personnes qui ont tenté de braver l'interdiction. Dans la matinée, les policiers ont quand même repéré une fourgon rouge. Elle téait déjà là vendredi. Le propriétaire, un Allemand, est venu tout spécialement de Dresde pour la Braderie de Lille. Il n'était visiblement pas au courant de l'annulation : "J'avais bien lu quelque chose sur internet, mais je pensais que pour un tel évènement, il y aurait quoi qu'il arrive un peu de monde qui viendrait... Qu'il n'y ait rien du tout, je ne pouvais pas l'imaginer". "Il n'avait pas déballé ses affaires, constate le policier lillois. Il comprend très bien. Il a tenté mais il a fait beaucoup de km pour rien..."
durée de la vidéo: 01 min 28
Braderie de Lille : certains ont-ils essayé de vendre quand même ?
L'une des très rares interventions de ce type pour les forces de l'ordre aujourd'hui... Finalement l'interdiction de brader sur la voie publique a bien été respectée...
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
braderie de lille culture fêtes locales