Le braqueur creillois Redoine Faïd s'évade de prison par hélicoptère

Le braqueur récidiviste Rédoine Faïd s'est à nouveau évadé de prison. Trois complices lourdement armés l'auraient extrait du parloir et évacué par hélicoptère. 

Redoine Faïd sur l'avis de recherche d'Interpol en 2013.
Redoine Faïd sur l'avis de recherche d'Interpol en 2013. © MaxPPP
Le nom de Redoine Faïd est bien connu dans le milieu du grand banditisme creillois. L'organisateur du braquage raté qui a coûté la vie à une policière municipale en 2010 l'avait rendu tristement célèbre. Il avait alors écopé de 18 ans de prison en première instance, puis à 25 ans lors du procès en appel. D'après les informations recueillies par France 3, il s'est évadé de la prison de Reau (Seine-et-Marne) où il était incarcéré.

Ce dimanche matin, aux alentours de 11h20, trois individus lourdement armés auraient extrait le braqueur des parloirs pour le faire fuir par hélicoptère. L'engin a depuis été retrouvé brûlé dans le Val-d'Oise. Les occupants auraient alors pris la fuite à bord d'une voiture noire, puis changé de véhicule et pris place dans une camionnette blanche siglée "Enedis". 

De source proche du dossier, on précise que l'évasion s'est faite "par hélicoptère, avec trois complices". "L'hélicoptère a été retrouvé à Gonesse" (Val d'Oise), situé à une soixantaine de km de la prison, et "un dispositif de recherche a été activé dans toute l'Ile de France", a-t-on ajouté. Selon une source policière, l'hélicoptère serait parti du Bourget (Seine-Saint-Denis).

L'administration pénitentiaire a confirmé l'évasion de Faïd. Le ministère de la Justice a confirmé que l'évasion n'avait pas fait de blessés. 


Deuxième évasion

 
Le braqueur n'en est pas à son coup d'essai. En 2013, il s'était déjà évadé de la prison de Sequedin, dans le Nord. Une évasion spectaculaire qui avait fait la une des médias. Lourdement armé, il avait fait explosé les portes de la prison grâce à des explosifs. Il était alors devenu l'homme le plus recherché de France. La police l'avait finalement interpellé après un mois et demi de cavale. 

► Suivez le live minute par minute #FAID sur Franceinfo


Redoine  Faïd, 46 ans, avait été condamné en appel en avril à 25 ans de réclusion pour un braquage raté dans le Val-de-Marne qui avait coûté la vie en 2010 à la policière municipale Aurélie Fouquet.

Il avait été condamné deux fois aux assises en 2017 : à 10 ans de réclusion pour son évasion de la prison de Lille-Sequedin en 2013 et à 18 ans de prison pour l'attaque d'un fourgon blindé dans le Pas-de-Calais en 2011. Il a fait appel de ces deux condamnations.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
redoine faïd faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter