Cet article date de plus de 4 ans

Bruxelles : après les sexes géants, un graffiti d'anus découvert

Un graffiti représentant un anus a été découvert sur un mur du quai à la Houille à Bruxelles. Des fresques de phallus géant et de pénétration avaient déjà été tagués sur les bâtiments de la capitale belge en septembre. 
© Michaël Kael Twitter

Bruxelles va-t-elle devenir la capitale des graffitis sexuels ? Une nouvelle fresque, représentant cette fois un anus, a été peinte sur un mur du quai à la Houille, dans le quartier de Sainte-Catherine. 

"L'artiste" a détourné le logo de Zanussi, marque italienne d’électroménager, pour ne laisser apparaître que le mot "anus". Une annotation qui accompagne le graffiti déjà explicite. 
En septembre dernier, des sexes avaient déjà été peints sur des murs de la ville. Un pénis géant orne notamment un mur de l'avenue du parc tandis qu'une fresque illustrant une pénétration était apparue dans le centre-ville, rue des Poissonniers.

On ne sait pas si ces "oeuvres" ont toutes été réalisées par une seule et même personne. Si ces graffitis sexuels amusent certains et font parler de Bruxelles, d'autres ne voient pas d'un très bon oeil la prolifération de ce type de street art. Geoffroy Coomans, échevin de l'Urbanisme et du Patrimoine de Bruxelles, ne veut pas que la ville devienne "la capitale de la vulgarité".  


Reste à savoir si la fresque de l'anus sera effacée ou non. Comme le révèle le site LeSoir.be, le Collège des bourgmestres et échevins de Saint-Gilles ont décidé d'effacer le pénis géant dessiné sur un immeuble situé avenue du parc mais de garder la représentation de l'acte de pénétration.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international insolite sorties et loisirs sexualité société