Calais : le port à l'arrêt pendant une heure et demie à cause de migrants dans l'eau

Le trafic du port de Calais a été totalement interrompu pendant une heure et demie dans la nuit de vendredi à samedi à cause de migrants aperçus nageant dans l'eau.

© Maxppp
Peu après 02 heures samedi, des migrants ont été signalés en train de nager dans le port de Calais pour tenter de gagner les quais d'embarquements des car ferries en partance pour Douvres en Grande-Bretagne, a-t-on appris auprès de l'un des sauveteurs qui a participé aux recherches.

Les migrants ont été pris en charge

Le port a été consigné pour permettre les recherches : les ferries en partance pour l'Angleterre sont restés immobilisés à leur passerelle et ceux en provenance de Douvres attendaient sur place, au large de Calais, a affirmé à l'AFP la préfecture maritime de la Manche et de la Mer du Nord.

Un important dispositif de recherche a été mis en place : vedette de servitude du port, sauveteurs en mer, hélicoptère de la marine nationale, vedette des douanes, mais aussi des bateaux de pêche, a affirmé cette source. Un migrant a finalement regagné le quai par ses propres moyens et un autre a été récupéré par un bateau de sauvetage, a indiqué la préfecture, précisant que ces deux personnes ont été prises en charge par les secours et transportées à l'hôpital.

Trafic interrompu pendant 1h30

"Les recherches ont été levées par le Cross (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage), le trafic du port a été interrompu pendant une heure et de demie, de 2h20 à 3H50", a affirmé la préfecture maritime.

Près de 4 000 migrants, notamment des Afghans et des Soudanais, vivent au camp de Calais surnommé "la Jungle", selon un décompte de l'Etat réalisé fin avril. Certaines associations avancent le chiffre de 5.000 personnes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants à calais société immigration