A Cambrai, une marche silencieuse pour Nice, ville marraine

Depuis 1918, date de leur parrainage, une solidarité existe entre les deux villes. Ce dimanche matin 300 personnalités, élus, Cambrésiens, ont tenu à rendre hommage aux 84 victimes de Nice. 

© France 3 Lille
La population reste silencieuse, il n'y a que la musique pour accompagner le recueillement. Au violoncelle, Le chant des oiseaux, un air populaire catalan emprunt d'émotion.

Près de 300 personnes sont venues rendre hommage et déposer une fleur à l'angle de la rue de Nice, à Cambrai. Dans la foule, des personnalités religieuses et politiques. Monseigneur  François Garnier, archevêque de Cambrai, n'a pas voulu manquer cette cérémonie et a retardé son départ pour les Journées Mondiales de la Jeunesse. "Je tenais vraiment à être ici pour pleurer avec ceux qui pleurent les victimes et pour prier pour qu'on soit jamais assez fou, pour penser qu'au nom de Dieu on peut tuer"
durée de la vidéo: 01 min 44
A Cambrai, une marche silencieuse pour Nice, ville marraine ©France 3 Nord Pas-de-Calais

François-Xavier Villain, député-maire de Cambrai, dont la ville est marraine de celle de Nice depuis 1918 : "Il faut plus que jamais aujourd'hui se souvenir de la solidarité nationale qui s'exprime entre deux villes. 

A la fin de la manifestation silencieuse. Une Marseillaise a été entonnée par les Cambrésiens. 

© France 3 Lille

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme