Canicule : fin de la vigilance rouge dans les Hauts-de-France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Manon Pélissier
Une femme se rafraîchit grâce aux brumisateurs à Lille.
Une femme se rafraîchit grâce aux brumisateurs à Lille. © Philippe HUGUEN / AFP

La vigilance rouge canicule a été levée ce vendredi 26 juillet, depuis 6h du matin, dans les Hauts-de-France. La région reste néanmoins en vigilance jaune canicule et orages.

Fin de la vigilance rouge canicule pour les Hauts-de-France. Vendredi 26 juillet, Météo France a annoncé la levée de la vigilance rouge, à partir de 6h du matin. Les 5 départements sont néanmoins placés en vigilance jaune orages depuis jeudi 25 juillet, 16h, et reste en vigilance jaune canicule. 

Météo France a relevé des températures exceptionnelles pour la région, jeudi 25 juillet. De nombreux records absolus ont été battus : 41.9 °C à Plessis-Belleville (Oise), 40.9 °C à Lille (Nord) ou encore 40.2 °C à Dunkerque.
 
Pour la seule journée de ce jeudi, les sapeurs-pompiers du Nord ont reçu 2 700 appels. Ils sont intervenus 550 fois, dont 80 fois en raison de la canicule et 45 fois pour des incendies, selon un communiqué de la préfecture des Hauts-de-France.
   

Alerte rouge levée ailleurs en France


L'alerte rouge à la canicule a été levée dans les 20 autres départements, allant du Nord à l'Ile-de-France. Ils étaient placés dans cette situation depuis mercredi 24 juillet. Pour cette journée de chaleur historique, la ville de Paris a elle aussi battu son record de températures, avec 42,6°C, selon Météo France.
 
Le nombre de départements placés en vigilance orange a quant lui baissé de 60 à 31, selon Météo France.

Le service météorologique annonce également pour ce vendredi 26 juillet une chute spectaculaire des températures sur l'ouest du pays et l'arrivée de pluies. Au lever du jour et jusqu'à la mi-journée, le ciel sera très chargé et chaotique à l'ouest d'un axe Lille-Toulouse. Sur l'est en revanche, un maintien de la chaleur est prévu, malgré l'arrivée d'orages à l'est d'une ligne Lille-Limoges.

La chaleur des derniers jours a par ailleurs aggravé l'assèchement des sols, alors que 77 départements sont désormais concernés par des restrictions d'eau en raison de la sécheresse dans de nombreuses régions. Plusieurs milliers d'hectares de cultures et de végétation ont été ravagés dans les Hauts-de-France, mais aussi en Normandie, dans le Centre et en Lorraine, selon les préfectures et les pompiers.
 
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.