• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Canicule dans les Hauts-de-France : quatre questions sur ce phénomène exceptionnel

© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD-PAS-DE-CALAIS
© FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD-PAS-DE-CALAIS

Ces fortes chaleurs sont d'une ampleur inédite, à ce stade de l'été.

Par Q.V

Une vague de chaleur exceptionnelle par son intensité, mais aussi par sa précocité, s'apprête à toucher la France et les cinq départements des Hauts-de-France n'y font pas exception. Un phénomène dû à un flux d'air chaud remontant du Sahara jusqu'à la Belgique.

 

Quelles températures sont attendues ? 

Les Hauts-de-France ne font pas partie de la zone la plus touchée par la canicule – la vague de chaleur frappera surtout le Centre et l'Est – mais on peut s'attendre à voir le mercure dépasser rapidement les 30°C.

Dimanche déjà, on atteindra les 26°C le matin et les 28°C l'après-midi, malgré l'arrivée de quelques nuages. Et à partir de dimanche soir, les nuits seront étouffantes avec un thermomètre ne baissant quasiment pas en-dessous des 20°C.
 

Lundi, la Côte d'Opale bénéficiera de la fraîcheur de la pluie, tandis que le reste de la région restera à peine en-dessous de la barre des 30°C, matin comme après-midi.

La barre des 30° C sera franchie pour de bon dès mardi matin, et même largement dans le Cambraisis et dans l'Aisne. Et ça ne sera pas mieux le mercredi, le jeudi et le vendredi. 

On peut même s'attendre à ce que des records absolus de températures soient dépassés, par endroits. Dans la métropole lilloise, par exemple, la plus forte température qu'on ait connu un 25 juin était de 32,6°C, en 1976. Or, mardi, il n'est pas du tout impossible que le mercure égale ou dépasse ce seuil.
 
© Météo-Lille
© Météo-Lille

 

Où fera-t-il le plus chaud ?

On peut distinguer une différence de 10°C, certains jours, entre la côte et l'intérieur des terres, sans compter les précipitations que l'on pourra attendre lundi sur le littoral de la Baie de Somme jusqu'à Calais


D'une manière générale, la vague de chaleur touchera surtout une bande partant du Nord – à hauteur de Lille – jusqu'au sud de l'Aisne et de l'Oise. La majeure partie du Pas-de-Calais et de la Somme, ainsi que les Flandres et le Dunkerquois, seront relativement épargnés.

 

Combien de temps cela va-t-il durer ?

En règle générale, on parle de canicule lorsque le phénomène excède les trois jours. Dans le cas présent, la vague de chaleur va durer près d'une semaine, entre dimanche 23 et vendredi 28 juin.
 

"Depuis 1947, seule la vague de chaleur du 18 au 28 juin 2005 avait été aussi précoce" a indiqué Météo France. "L'épisode attendu s'annonce bien plus intense, sans précédent au mois de juin." 

Difficile, en revanche, de s'avancer sur le reste de l'été. Rien n'indique à ce stade qu'il sera aussi caniculaire, même si c'est une certitude qu'il fera chaud, très chaud.

 

Que faut-il faire pour s'en prémunir ?

Comme à chaque vague de chaleur, plusieurs bons gestes sont à adopter, que vous soyez une personne fragile ou non.
  • Boire beaucoup d'eau, jusqu'à 1,5 litre d'eau par jour.
  • Manger en quantité suffisante.
  • Passer 2 à 3 heures par jour dans un endroit frais.
  • Éviter de sortir aux heures les plus chaudes.
  • Éviter les efforts physiques.
  • Ne pas boire d'alcool.
  • Maintenir sa maison au frais et fermer les volets pendant la journée.
  • Se mouiller le corps plusieurs fois par jour, et se ventiler.
 


Pensez également à demander des nouvelles de vos proches et à en donner vous-mêmes. Soyez particulièrement vigilant autour des jeunes enfants ou des personnes âgées.
 

Sur le même sujet

Les clefs de Mat Bastard

Les + Lus