• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Canicule : les Hauts-de-France en vigilance rouge, qu'est-ce que ça veut dire ?

© TIMOTHY A. CLARY, Timothy CLARY / AFP
© TIMOTHY A. CLARY, Timothy CLARY / AFP

Vigilance rouge : ce qu'il faut savoir sur cette alerte inédite dans la région.

Par EM avec AFP

C'est une première historique. La vigilance rouge pour la canicule n'avait jamais été déclenchée par Météo France en 15 ans de dispositif (depuis 2004) dans les Hauts-de-France. Il va faire au plus fort de la journée, plus de 40 degrés dans certains secteurs. 40° à l'ombre et à l'abri. Une journée caniculaire qui devrait être la plus chaude de tous les temps. Le record de 37,6°C à la station de Lille-Lesquin devrait être pulvérisé. 
 

"Personne n'est sans risque face à de telles températures", a insisté la ministre de la Santé Agnès Buzyn lors d'une conférence de presse. "C'est la première fois que cela touche des départements du Nord de notre pays avec un habitat, un urbanisme, des populations qui ne sont pas habituées à des chaleurs de ce niveau-là", a poursuivi la ministre. "C'est la raison pour laquelle je demande qu'on redouble d'attention".
 
 

Quand la vigilance rouge est-elle déclenchée ? 


La vigilance météorologique émise par Météo France est graduée en quatre couleurs : vert, jaune, orange et rouge. La vigilance rouge canicule correspond à une canicule "d'intensité exceptionnelle" qui impose "une vigilance absolue". "Chacun d'entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé", indique Météo-France sur son site.

 "La vigilance rouge ne se fait pas exclusivement sur des paramètres de températures, il faut aussi des 'retours terrain' pour savoir s'il y a déjà des conséquences (notamment l'engorgement des hôpitaux), expliquait mercredi 26 juin, lors d'un chat sur franceinfo, Sébastien Léas, prévisionniste. Météo France n'est pas le seul décisionnaire de cette mesure. Elle est prise en collaboration notamment avec le ministère de la Santé." 

"Une vigilance absolue s'impose" lorsque l'on passe en rouge. La température ressentie, en pleine soleil, dépassera les 50 degrés.
 

Quelles conséquences ?


"À ces niveaux de températures, des effets sanitaires graves peuvent être observés chez toute personne même jeune et en bonne santé, notamment dans le cadre d'une activité professionnelle exposée ou d'une activité physique si elle n'applique pas strictement les recommandations de prudence", explique la Direction générale de la Santé dans un communiqué.

Il est recommandé de :
  • limiter ses activités. Attention au coup de chaleur pour les travailleurs en extérieur.
  • bien s'hydrater, se mouiller le corps plusieurs fois par jour, éviter de sortir aux heures les plus chaudes de la journée.
  • se mouiller le corps plusieurs fois par jour.
  • calfeutrer son logement (volets, rideaux et fenêtres fermées). 
  • ne pas pratiquer une activité sportive pendant la journée. 
  • ne sortez pas aux heures les plus chaudes (11h – 21h).

"Si vous avez des personnes âgées, souffrant de maladies chroniques ou isolées dans votre entourage, prenez de leurs nouvelles ou rendez leur visite deux fois par jour. Accompagnez les dans un endroit frais", recommande également Météo France. 

Il faut également noter que cette forte chaleur s'accompagne d'un épisode de pollution. 

En juin dernier, dans certains départements du sud, il avait été demandé aux centres de loisirs accueillant des mineurs de ne pas prévoir de sorties pendant la vigilance rouge.

Les préfets des départements placés en vigilance rouge activent également leur centre opérationnel départemental, c'est-à-dire leur cellule de gestion de crise.  
 

Canicule : jusqu'à quand ? 


Ça ne va pas durer. Dès vendredi, enfin, de l'air plus frais et plus humide envahit notre région. Cela va donner lieu à une fin de canicule assez mouvementée, avec des averses orageuses. Températures en baisse mais toujours élevées…

Samedi et dimanche, il y aura un ciel perturbé avec le passage d'une dégradation active donc un changement radical de temps et surtout en 48h, certaines villes de la région vont perdre 20 degrés !
 

Sur le même sujet

Le boum de la culture du lin dans l'Oise

Les + Lus