Cet article date de plus de 5 ans

Carnaval de Dunkerque : la fête malgré tout au Bal du Chat noir

Samedi soir, le Bal du Chat noir a officiellement lancé la saison 2016 du carnaval de Dunkerque. Les consignes de sécurité renforcées sous l'état d'urgence ont à peine entaché la fête. Les masquelours étaient nombreux au Kursaal de Dunkerque. 

9 000 carnavaleux ont bravé cette année toutes les frilosités pour le chahut du Bal du Chat noir samedi soir. Les masquelours étaient presque aussi nombreux que d'habitude. "C'est le commencement, c'est le premier bal et le Chat noir c'est excellent", témoigne l'un d'entre eux tout sourire dans notre reportage.

Comme on peut le voir sur ces photos, l'ambiance était encore au rendez-vous :
##fr3r_https_disabled##Pourtant, les préventes affichaient une baisse de 1 000 places par rapport à 2015. En cause : probablement la crise, ou les attentats. "On pense à tout ça, mais ce qui compte c'est de continuer à vivre et faire la fête", résume un autre masquelour. 

3 fois plus de caméras

Pour garantir la sécurité, pas moins de 150 personnes étaient déployées, 30 de plus que l'année dernière. Les carnavaleux se sont montrés patients pour les contrôles de sécurité : "On y pense que du bien", "Il faut de la sécurité pour que tout se passe bien à l'intérieur".

En coulisses, le Kursaal a même triplé le nombre de ses caméras de surveillance. "On a toute une surveillance périphérique du bâtiment pour éviter les intrusions", explique Patrick Lecailliez, directeur du Kursaal. Et aux douze coups de minuit, la saison carnavalesque a pu être inaugurée officiellement, comme chaque année. "Même avec des situations spécifiques, on garde nos traditions et c'est ça qui est important. Donc j'attends de la fête et que les Dunkerquois savent faire le carnaval comme ils l'ont toujours fait", avance Patrice Vergriete, le maire de Dunkerque en costume de corsaire.

Il y aura encore une dizaine de bals au Kursaal. Le Chat noir fait partie de ceux qui font le plus vibrer les carnavaleux.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
carnaval de dunkerque culture fêtes locales