Charleroi : une automobiliste reçoit un PV pour avoir soutenu des gilets jaunes en klaxonnant

L'histoire fait beaucoup réagir en Belgique.
Un PV qui a du mal à passer...
Un PV qui a du mal à passer... © MAXPPP / FACEBOOK
Attention, si vous klaxonnez pour manifester votre soutien aux les Gilets jaunes ! En tout cas, en Belgique... L'histoire commence le 23 novembre dernier. Une automobiliste de Charleroi klaxonne à l'approche d'un rond-point où se trouvent des manifestants. Un clin d'oeil appuyé à des gilets jaunes qu'elle veut encourager.

Mais dans le secteur, il y a aussi la police. Klaxonner de cette façon sans raison (danger, accident...) contrevient aux règles élémentaires du code la route. Verdict : un PV !

Révoltant pour cette automobiliste qui rentre chez elle et publie immédiatement l'amende sur Facebook. Il est partagé et commenté par des milliers d'internautes. L'histoire prend alors encore de l'ampleur. Car sur le PV, on peut voir le nom du policier verbalisateur. 

"Le premier qui a réagi, c'est le verbalisant lui-même, en exposant son PV à la vue du public", explique à RTL.be David Quinaux, porte-parole de la police de Charleroi. Mon collègue est identifiable, il a fait l'objet de nombreuses insultes et outrages. Et sa propre mère a même été menacée sur le net suite à cette diffusion".
 


Résultat : une plainte pour violation de la vie privée a été déposée. L'automobiliste risque donc de passer devant le tribunal après avoir payé son amende.

Déjà, lors de la dernière Coupe du monde, un automobiliste belge s'était étonné de recevoir une amende pour klaxon.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
belgique international prix du carburant consommation économie gilets jaunes société