Chômage : la baisse se poursuit dans les Hauts-de-France

Image d'illustration. / © France 3 / Frederik Giltay
Image d'illustration. / © France 3 / Frederik Giltay

Selon les chiffres communiqués ce vendredi 25 octobre par Pôle Emploi, la région connaît pour la sixième fois d'affilée une baisse d'une nombre de chômeurs, quelle que soit la catégorie.

Par ML

Le chômage poursuit sa baisse en France, y compris dans les Hauts-de-France. Le nombre de demandeurs d’emploi n’ayant exercé aucune activité professionnelle (la catégorie A) a diminué de 1,6% au troisième trimestre, soit 5.720 personnes de moins. Sur l’ensemble des catégories, les chiffres ont diminué de 1,9% sur la même période. Il s’agit de la sixième baisse consécutive enregistrée dans la région par l’observatoire de Pôle Emploi.
 

Une baisse générale


Selon la synthèse diffusée ce vendredi 25 octobre, cette évolution touche toutes les catégories d’âge, même si elle est plus faible pour les 50 ans et plus (-1%, contre – 2,1% sur les autres tranches). De même, les femmes (-1,7%) comme les hommes (-2%) sont affectés.
 

Les chômeurs de longue durée sont aussi moins nombreux. On compte une diminution de 1,9% des personnes inscrites à Pôle emploi depuis plus d’un an sur le trimestre. Mais ce chiffre ne semble pas traduire une évolution spécifique : la part de ce public dans l’ensemble des demandeurs d’emploi se maintient (51,2%) et reste plus importante que le chiffre national (47,5%).
 

Hausse des départs en formation et des défauts d'actualisation


Au sein de la région, toutes catégories confondues, le département de la Somme enregistre la plus forte chute ce trimestre (-2,6%), suivi de l’Oise et du Nord (-1,9%). Si on regarde l’évolution depuis un an, c’est dans le Nord que le recul est le plus important (-5%), talonné de l’Oise (-4,5%) et du Pas de Calais (-4,4%). L’ensemble des départements de la région enregistrent des baisses plus importantes que la moyenne nationale (-1,9 %).
 

A noter également que ces chiffres trimestriels ne traduisent pas exactement le retour à l’emploi dans la région. Ils sont le résultat d’une baisse des inscriptions à Pôle emploi (-2,4%), conjointement à une augmentation du nombre de personnes qui sortent du dispositif. Or, la hausse la plus importante concerne les demandeurs d’emploi qui partent en stage ou en formation (+ 8,1%), suivis de ceux radiés pour ne pas avoir fait leur actualisation mensuelle (+ 10,2%). Les reprises d’emploi déclarées, elles, augmentent de 4%.
 

Globalement, la baisse est plus importante dans les Hauts-de-France que dans l’ensemble de la France (-0,4% sur la catégorie A, -0,9% sur l'ensemble des catégories). Mais la région compte toujours 572.960 demandeurs d’emploi, dont les conditions d’indemnisation vont évoluer au 1er novembre, date d’entrée en vigueur de leur réforme.
 

Sur le même sujet

Les + Lus