• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Cinéma : “Les Invisibles”, ou quand les femmes SDF passent de l'ombre à la lumière

© JC Lother
© JC Lother

Le film, tourné entre Anzin et Tourcoing et où l'actrice roubaisienne Corinne Masiero joue un petit rôle, sort ce mercredi.

Par Q.V avec P. Deschamps

C'est un film qui dénonce, mais un film aussi où percent la force, l'énergie et l'espoir. Dans Les Invisibles de Louis-Julien Petit, qui sort en salles ce mercredi, la lumière est projetée sur un groupe de femmes SDF, interprétées par des actrices professionnelles (comme Audrey Lamy ou la Roubaisienne Corinne Masiero) mais aussi par des actrices non-professionnelles qui ont vécu dans la rue.
 
"Les Invisibles", quand les femmes SDF passent de l'ombre à la lumière
Adolpha van Meerhaeghe ; Marianne Garcia ; Corinne Masiero - France 2 - P. Deschamps / G. Michel / O. Lecointe / H. Horoks

Comme Adolpha Van Meerhaeghe, qui n'avait ni travail, ni logement après sa sortie de prison, et qui joue son propre rôle dans ce film tourné entre Anzin et Tourcoing. 

"On a tellement souffert à droite à gauche que maintenant, notre force c'est rigoler, d'amuser le monde !" s'exclame-t-elle. "Et chanter !" intervient Corinne Masiero, plus connue pour son rôle de Capitaine Marleau mais qui n'a jamais caché son propre passé dans la rue.
 

 

"J'étais la petite Cosette du coin"

Pour Marianne Garcia, c'est plutôt la danse. "La country !" précise-t-elle, elle qui a connu la rue de ses 5 ans à ses 17 ans, comme une enfant invisible. "Les gens n'ont jamais appelé la Ddass [Direction départementale des affaires sanitaires et sociales]. J'existais pas ! J'étais la petite Cosette du coin, c'est tout. Cosette à côté de moi, elle avait des godasses en or !"
 
LES INVISIBLES Bande Annonce (2019) Audrey Lamy

 

"Quand on devient visibles, qu'est-ce qu'on est belles !"

"C'est la force du film aussi, de dénoncer certes des choses, mais aussi de dire 'Voilà, y a des solutions qui sont envisageables.' résume Corinne Masiero. Ces trois femmes au lourd passé, aujourd'hui dans la lumière, en sont la preuve. "Qu'est-ce qu'on est belles !" s'écrie-t-Adolpha, éclatante. "On est invisibles pendant un certain temps, mais quand on devient visibles, qu'est-ce qu'on est belles !"
 

 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Mon corps, j'en fais vraiment ce que je veux ?

Les + Lus