COP26. Doit-on s’attendre à une nouvelle crise migratoire ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par François Gemenne avec Stéphane Mazzorato
Au large de Sangatte (Pas-de-Calais), le 27 août 2020.
Au large de Sangatte (Pas-de-Calais), le 27 août 2020. © Sameer Al-DOUMY / AFP

C’est une réalité : le changement climatique est un facteur majeur de migrations dans le monde, explique François Gemenne, du GIEC. Mais souvent, les gens ne cherchent pas à quitter leur pays, ils cherchent simplement à se mettre à l’abri.

"Deux minutes pour le climat" : COP26. Doit-on s’attendre à une nouvelle crise migratoire ?

Aujourd’hui, on a bien identifié qu’un des impacts les plus graves du changement climatique concernerait les migrations, et on parle de plus en plus souvent de "réfugiés climatiques". 

Mais on en parle souvent au futur, alors que c’est déjà une réalité ! En 2020, par exemple, les catastrophes naturelles liées aux conditions climatiques, comme les inondations ou les ouragans, ont provoqué le déplacement de 30 millions de personnes, c’est-à-dire environ trois fois plus que le nombre de personnes déplacées à cause de conflits et de violences. 

Et à ce chiffre, il faut ajouter tous ceux qui sont déplacés à cause des impacts plus progressifs du changement climatique, comme la hausse du niveau des mers ou la dégradation des sols… 

Donc c’est une réalité aujourd’hui : le changement climatique est un facteur majeur de migrations dans le monde.

Mais ces migrations sont généralement des migrations internes, qui ne traversent pas de frontière internationale : les gens ne cherchent pas à quitter leur pays, ils cherchent à se mettre à l’abri. 

Et par ailleurs, le climat n’est qu’un élément parmi tous ceux qui peuvent  des migrations, les causes s’ajoutant les unes aux autres… Si vous avez une guerre parce que la sécheresse a anéanti les récoltes, vous pouvez avoir une crise migratoire… 

Les facteurs de migration s’influencent les uns les autres et s’entre-mêlent… Car pour des habitants qui vivent de l’agriculture, environnement et économie, c’est exactement la même chose ! 


A l’occasion de la COP26, le chercheur en géopolitique de l’environnement et des migrations François Gemenne répond à 10 questions sur le réchauffement climatique : "Deux minutes pour la planète", chaque jour, une vidéo en ligne et diffusée après les 19/20 de France 3 Nord Pas-de-Calais et Picardie.

#LesHautsEnVert
Dans le cadre de la COP26, France 3 Hauts-de-France lance l'opération #LesHautsEnVert du 1er au 14 novembre 2021. Vous retrouverez chaque jour nos reportages et articles en lien avec la protection de l'environnement sur notre site hdf.france3.fr.


Suivez également la COP26 en ligne avec les mots-dièse #COP26, #COP26Glasgow, #ClimateChange, #TogetherForOurPlanet

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.