Coronavirus : âge, sexe, surpoids, diabète... Quel est le profil des patients en réanimation dans les Hauts-de-France ?

Neuf patients sur dix admis dans les hôpitaux des Hauts-de-France viennent de la région.
Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © MAXPPP
Quelles sont les pathologies dont souffrent les personnes placées en réanimation ? S'agit-il plutôt d'hommes ou de femmes ? À partir des données extraites des bilans épidémiologiques établis chaque semaine par Santé publique France, il est possible de dresser un portrait type des patients infectés par le coronavirus et placés en réanimation.
 
Le bilan en date du 28 avril comptabilise 423 cas de personnes atteintes du Covid-19 en réanimation, parmi elles, 45 personnes sont décédées (10,6%).

 

Des hommes de plus de 45 ans...


Tout d'abord, les chiffres confirment que le virus frappe davantage les hommes : 309 des patients en réanimation sont des hommes (73%) contre 114 femmes (27%).
   
En ce qui concerne l'âge de ces patients, là encore, il n'est pas surprenant de constater que les patients sont pour la plupart âgés de plus de 45 ans : 169 d'entre eux ont entre 45 et 64 ans (soit 40%), 154 ont entre 65 et 74 ans (soit 36,4%) et 63 ont plus de 75 ans (14,9%)
 
 

... en surpoids ou diabétiques


Santé publique France répertorie également les comorbidités, ces facteurs – de la grossesse aux pathologies – qui seraient susceptibles d'accentuer les effets du Covid-19 et d'augmenter les risques d'aggravation de l'état des patients. Ces comorbidités peuvent se cumuler entre elles.

Les comorbidités que l'on retrouve le plus souvent chez les patients en réanimation dans les Hauts-de-France sont le surpoids ou l'obésité (chez 143 personnes, soit 33,8% des patients), l'hypertension artérielle (chez 124 patients, soit un taux de 29,3%) et le diabète, de type 1 et 2 (chez 101 personnes, soit 23,9%).
 

Une partie des patients en réanimation présente également des pathologies cardiaques, pulmonaires, rénales, neurologiques ou hépathiques. Par ailleurs, deux des patientes admises en réanimation dans les Hauts-de-France sont enceintes.
 
Selon les chiffres mis en avant par Santé publique France, il s'est écoulé en moyenne 8 jours entre le début des symptômes liés au coronavirus et l'admission en réanimation. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société