Coronavirus : Bruno Ghys, professeur d'histoire, dessine chaque jour son humeur depuis le début du confinement

Depuis le 17 mars et le début du confinement,  Bruno Ghys poste ses dessins sur les réseaux sociaux. À travers Les encres journalières d"un confiné, ce professeur d'histoire, marque ainsi son temps et devrait les publier d'ici le début du festival de Bande-dessinée de Boulogne-sur-Mer. 

Depuis le début du confinement, Bruno Ghys, professeur d'histoire, dessine chaque jour son humeur.
Depuis le début du confinement, Bruno Ghys, professeur d'histoire, dessine chaque jour son humeur. © France 3 Nord Pas-de-Calais
Depuis le début du 17 mars, Bruno Ghis, professeur d'histoire, a déjà grisé trois cahiers de ses dessins qu'il a baptisé Les encres journalières d'un confiné. Grand amateur de bande-dessinée, ses références émanent aussi de la peinture, du cinéma et de la Côte d'Opale. Chaque jour, il réalise un dessin au stylo-bille. 
 
Portrait de Bruno Ghys, chaque jour un dessin d'humeur de son confinement.

"Dans cette période particulière, il y a plein de choses qui me font réagir, il y a plein de choses qui auraient même parfois tendance à m'exaspérer, mais j'ai pris l'option de ne faire que des dessins où il n'y a pas de réelles polémiques", reconnaît le dessinateur. "C'est vraiment des dessins plaisirs et des dessins références."
   

Une publication en préparation d'ici novembre


À travers Les encres journalières d'un confiné, Bruno Ghys marque ainsi chaque jour du confinement. D'abord considéré comme "un passe-temps ludique", il réfléchit de plus en plus sérieusement à publier ses dessins : "J'ai pas mal de copains et de personnes qui m'ont demandé si j'allais publier, notamment d'ici le festival de BD en fin d'année et je pense que je vais le faire. Je sortirais ce qu'on appelle chez les dessinateurs de bande-dessinée, un sketchbook."
 
En attendant le festival de bande-dessinée de Boulogne-sur-Mer fin novembre, les encres de Bruno Ghys s'achèveront au jour 56, ce 11 mai, date à laquelle il retournera au lycée. 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus société bande dessinée culture livres
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter