Coronavirus : c'est officiel, les soignants des hôpitaux du Nord Pas-de-Calais sont éligibles à la prime de 1500 euros

Illustration de soignants dans un hôpital / © Vincent Isore / IP3 PRESS/MAXPPP
Illustration de soignants dans un hôpital / © Vincent Isore / IP3 PRESS/MAXPPP

Prime de 1500 euros ou pas pour les soignants des hôpitaux en première ligne contre le Covid-19 dans le Nord et le Pas-de-Calais ? Ce vendredi 15 mai, le décret d’application a été publié, la prime de 1500 euros sera bien versée dans tous les départements des Hauts-de-France.

Par Martin Vanlaton

La polémique avait fait grand bruit en début de semaine. Les soignants des hôpitaux du Nord et du Pas-de-Calais ne seraient pas éligibles à la prime promise par le gouvernement de 1500 euros, et devraient se contenter de celle de 500 euros, tandis que les départements de l’ex-Picardie eux, feraient partie des bénéficiaires de la prime la plus importante ?
 

Rétablir une "injustice"


Cette prime, annoncée par Edouard Philippe, concerne les personnels qui gèrent la crise du Covid-19 dans les hôpitaux. Une différence est faite entre les départements les plus touchés et les départements les moins touchés.
 

Maires, présidents de départements, président de région, ministres… toutes les strates politiques ont fait entendre leur voix pour rétablir cette "injustice",  comme évoquée par Martine Aubry, maire de Lille et présidente du conseil d’administration du CHU.
 

"Cette différence de traitement entre les différents départements de la région Hauts-de-France est incompréhensible alors même que la solidarité intra-régionale a été essentielle dans la gestion de l’épidémie » avaient déclaré les présidents des départements du Nord et duPas-de-Calais, dans une lettre conjointe avec le président de Région.
 

Publication au Journal Officiel


Ce vendredi 15 mai, le décret a été publié au Journal Officiel. C’est donc confirmé : les soignants du Nord et du Pas-de-Calais sont éligibles à la prime de 1500 euros.

Les soignants des départements de l'Aisne, de l'Oise et de la Somme sont aussi concernés par la prime de 1500 euros.

 

Sur le même sujet

Les + Lus