Coronavirus : à Caudry, L'Oréal fabrique des gels hydroalcooliques pour les distribuer gratuitement aux soignants

Depuis la mi-mars, juste à côté des lignes de production de cosmétiques, le gel hydroalcoolique, a fait son apparition sous la marque L'Oréal. À Caudry, dans le Nord, les flacons sont fabriqués par milliers puis sont distribués gratuitement aux hôpitaux, infirmiers, pompiers.
L'usine L'Oréal de Cauchy, dans le Nord, fabrique des gels hydroalcoolique qu'elle distribue gratuitement aux hôpitaux ou aux soignants.
L'usine L'Oréal de Cauchy, dans le Nord, fabrique des gels hydroalcoolique qu'elle distribue gratuitement aux hôpitaux ou aux soignants. © FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Depuis la mi-mars et le début du confinement, les pots de gels hydroalcooliques ont fait leur apparition aux côtés des cosmétiques de L'Oréal à l'usine de Cauchy, dans le Nord. Cette nouvelle activité a permis à l'usine de rester ouverte malgré l'épidémie. 

"Étant technicien de maintenance, je suis resté sur mon poste de travail, ce qui a permis de faire tourner les machines jusqu'à présent", témoigne Pierre Feret, un des salariés du groupe.
 
L'Oréal fabrique des gels hydroalcooliques pour les distribuer gratuitement aux soignants.

En cette période de crise sanitaire, les mesures d'hygiène ont été renforcées sur le site. Désormais, tout le monde porte un masque et une charlotte sur la tête. 
 

300 000 flacons réalisés

  
Depuis deux mois, jour et nuit, les flacons sont fabriqués par milliers. Le groupe en comptabilise 300 000 pour l'instant : "Tout le monde s'y est mis, toute l'équipe. C'est une fierté pour nous d'avoir réussi à produire ce gel en un temps record", se réjouit Georges Gransart, un salarié. 
 
Les équipes se sont rapidement adaptées à cette nouvelle production selon le directeur du site, Jean-Yves Vey : "On a dû fabriquer des étiquettes nous-même, trouver les flacons, approvisionner les pots. Au début,  c'était un peu artisanal. Maintenant, on est monté en puissance car tout le monde a mis la main à la pâte. C'est une belle aventure. En quelques jours, on a réussi à sortir des dizaines de milliers de flacons de gel hydroalcoolique"

Une distribution locale et gratuite


En plus du site de Caudry, trois autres usines du groupe produisent également du gel dans les Hauts-de-France. Ils distribuent gratuitement les pots aux hôpitaux, aux infirmiers ou encore aux pompiers, un geste important alors que la pénurie a longtemps sévi dans le pays. 
 
Les acteurs de cette distribution locale sont tous des salariés volontaires comme Christine Revillon, infirmière chez L'Oréal : "Je livre souvent dans le Douaisis comme j'habite à proximité. J'ai livré la pharmacie de Courchelettes et des laboratoires."

La production de gel devrait continuer encore quelques mois. Cette crise sanitaire a en tout cas permis à ces salariés de participer à l'effort national. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société solidarité