Coronavirus : combien de lits en réanimation comptent les Hauts-de-France ?

Sommes-nous bien lotis en comparaison avec les autres régions ?

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
Les hôpitaux de France se préparent à un "tsunami", avec la multiplication des cas de Covid-19 à venir dans les prochaines semaines, mais disposent-ils de suffisamment de places, notamment dans les services de réanimation ?
 
Dans sa dernière étude sur les 3000 établissements de santé en France, en 2019 (sur des données de 2018), le gouvernement avait compté le nombre de lits et notamment de lits de réanimation.

Ces chiffres ne reflètent pas tout à fait la situation actuelle, puisque les hôpitaux sont parvenus à augmenter leur capacité d'accueil pour répondre à la crise (le CH Calmette, par exemple, s'est transformé en "hôpital de guerre"), mais ils donnent une idée de la capacité d'accueil des hôpitaux de la région : 
Ces lits en réanimation vont s'avérer cruciaux, car ce sont les seuls à être équipés d'appareils respiratoires. Selon le dernier bilan de Santé Publique France, en date du 22 mars, on compte en France 16 689 cas avérés de Covid-19. Parmi ces derniers, 7 240 personnes sont hospitalisées, dont 1746 en réanimation. 674 personnes sont mortes en France depuis le début de la pandémie.

 

Est-ce beaucoup par rapport aux autres régions ?


Les hôpitaux des Hauts-de-France ne sont pour l'heure pas dépassés par le nombre de cas, à l'inverse de ceux du Grand Est : le Haut-Rhin compte d'ordinaire 122 lits en réanimation et le Bas-Rhin 70 lits.

C'est bien moins qu'à Paris, où l'on dénombre 389 lits en réanimation, soit 1,81 lit pour 10 000 habitants. La capacité du Nord se situe plutôt au niveau de celles de la Gironde (183 lits), du Rhône (192 lits), des Bouches-du-Rhône (281 lits)

En Picardie, si la capacité d'accueil en réanimation est en temps normal plutôt faible, elle reste bien supérieure à d'autres départements comme la Lozère (3 lits), les Alpes de Haute-Provence (6 lits), ou bien le Jura, Meuse, la Mayenne, la Haute-Marne, le Lot ou encore l'Ariège, à seulement 8 lits.

Vous pouvez également consulter la carte réalisée par Franceinfo.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter