Coronavirus - Cyclisme : embouteillage dans le nouveau calendrier (Fourmies, Isbergues, Gand-Wevelgem...)

Deux semaines après avoir dévoilé les calendriers 2020 révisés pour le World Tour, l'UCI ) a annoncé ce mardi le calendrier pour les autres catégories d'événements. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y aura embouteillage. 

Sur Gand-Wevelgem en 2019
Sur Gand-Wevelgem en 2019 © JM.DEVRED
 Au total, de nouvelles dates ont été trouvées pour 91 épreuves (61 pour les hommes Elite, 19 pour les femmes Elite, 6 pour les hommes de moins de 23 ans, et 5 pour les juniors. Sur les quelque 1000 épreuves reportées ou annulées depuis mars ( l'équivalent de 45% du Calendrier International UCI ), le cyclisme sur route est la discipline la plus touchée par la crise sanitaire (40% de toutes les demandes de report ou d'annulation). 
 
Ce nouveau calendrier reste soumis à l’évolution de la pandémie. Il prévoit une reprise des courses (suspendues depuis le 14 mars avec Paris-Nice) dès le 1è août en France avec la Route d’Occitanie. Mais l’UCI se réserve la possibilité d’ajuster le calendrier, lors du prochain comité directeur prévu les 9 et 10 juin. 

« Nous savons que ces dates, aussi importantes soient-elles, restent sujettes à modification en fonction de l'évolution de la pandémie dans les semaines et mois à venir. Nous nous adapterons à n'importe quel contexte si nécessaire, mais nous pouvons être heureux que notre sport définisse progressivement un cadre global nous permettant d'anticiper un retour à la normale », a ainsi précisé le président de l’UCI David Lappartient.


Bellignies, Fourmies et Isbergues maintenus


Les courses nordistes prévues initialement en fin de saison conservent leurs dates. Le Grand Prix des Marbriers à Bellignies (classé en catégorie 1.2 comme Lillers) est toujours fixé le mardi 25 août. Mais il tombe en concurrence directe avec la Bretagne Classic (ex- Grand Prix de Plouay) qui a lieu traditionnellement le dernier dimanche d’août. Comme le Tour de France partira la veille, la classique bretonne a été avancée. Mais il s’agit d’une épreuve World Tour, et Plouay ne représentera donc pas une vraie concurrence pour Bellignies car les plateaux ne sont pas comparables.

Le Grand Prix de Fourmies (Pro Séries) programmé le dimanche 13 septembre, et le Grand Prix d’Isbergues (catégorie 1.1) prévu le 20 septembre, tomberont en même temps que le Tour de France. Mais nos deux classiques régionales attirent surtout un peloton de routiers-sprinters alors que la Grande Boucle s’adressera plus que jamais cette année aux grimpeurs.

Fourmies aura du mal à trouver un diffuseur TV à cette date. C’est la mairie qui prendra la décision de maintenir l’épreuve, qui est couplée au Salon des Entreprises, et qui s’arrangerait difficilement d’une formule à huis clos.

Au niveau des critériums, pas de trace dans ce calendrier revisité du Guidon d’Or d’Hellemmes, qui a lieu d’habitude fin août.
 

Incertitudes en Wallonie


Mais c’est en Belgique que l’embouteillage atteint la caricature. En Flandre comme en Wallonie, de nombreuses courses du printemps ont été reportées, et celles de l’automne maintenues. La saison reprendra le 2 août en Belgique avec le critérium de Putte-Kappelen.
On notera ainsi que l’Eurométropole Tour (La Louvière-Tournai) est bien prévu  le samedi 12 septembre, la veille du Grand Prix de Fourmies ; les deux courses voisines devraient rassembler le même plateau. Si elles ont bien lieu…

Le Tour de Wallonie, qui se déroule habituellement aux alentours du 3è week-end de juillet, a demandé un report du 19 au 23 août. Mais ces dates ne figurent pas dans le nouveau calendrier UCI.

En septembre et octobre, les courses vont se succéder, voire se concurrencer, chez nos voisins, mordus de la petite reine. C’est le cas le 14 octobre où sont prévus le Grand Prix de l’Escaut, près d’Anvers,  et A Travers la Flandre à Waregem ; deux semi-classiques du même type !

On notera aussi que Gand-Wevelgem, reprogrammé le 11 octobre, tombera en concurrence directe avec Paris-Tours. Deux courses qui s’adressent aux sprinters…
 

Dans ce contexte inédit, Binche-Chimay-Binche, prévu le mardi 6 octobre, bénéficie d’une date favorable car la course organisée par Jean-Luc Vandenbroucke attirera certainement les spécialistes engagés durant cette période dans les grandes classiques reportées à octobre : Flèche Wallonne, Liège-Bastogne-Liège, Amstel Gold Race, Tour des Flandres et Paris-Roubaix ! Les amateurs de cyclisme seront servis…

« Les années précédentes, je subissais déjà la concurrence des courses italiennes qui avaient lieu la même semaine. Cette fois, ce qui m’embête, c’est d’avoir la Flèche Brabançonne le lendemain. En début de saison, j’avais l’assurance d’avoir 8 équipes World Tour. Là, on verra… », nous a expliqué le Mouscronnois, qui reste optimiste pour la tenue de sa 2è course. La 1è, le Grand Prix Samyn, avait pu se dérouler normalement début mars.

Mais Jean-Luc Vandenbroucke reste prudent. «  Il faut d’abord voir comment va évoluer la pandémie. Et puis pour le budget, c’est un autre problème. J’espère pouvoir conserver au moins 75% de mes poartenaires. Sinon, il faudra envisager un plan B, dans lequel nous allons faire des économies sur tout ce qui n’est pas indispensable ».

Face à ce calendrier surchargé, VDB regrette aussi cet acharnement à vouloir à tout prix replacer des courses annulées au printemps. «  A l’exception du Tour de France, qui est primordial pour le cyclisme, il aurait fallu reprendre la saison avec les courses initialement prévues. Toutes les équipes ne pourront pas suivre. Même les formations World Tour qui ont assez de coureurs pour être engagées sur trois fronts n’auront pas suffisamment de voitures et de matériel pour accompagner leurs coureurs ».

D’où l’incertitude liée à tous ces éléments, qui fait que ce calendrier risque fort de ne pas être tenu.


 
Les dates à retenir pour les courses dans l'Eurorégion
25 août : Grand Prix des Marbriers à Bellignies.
30 août : Brussels Cycling Classic (ex Paris-Bruxelles).
12 septembre : Eurométropole Tour (ex circuit franco-Belge).
13 septembre : Grand Prix de Fourmies.
16 septembre : Grand Prix de Wallonie.
20 septembre : Grand Prix d’Isbergues.
6 octobre : Mémorial Franck Vandenbroucke (Binche-Chimay-Binche).
7 octobre : Flèche Brabançonne.
11 octobre : Gand- Wevelgem.
14 octobre : A Travers la Flandre et Grand Prix de l’Escaut.
21 octobre : Trois Jours de La Panne.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter