Coronavirus : l’orchestre d’Abbeville joue au pied des Ehpad pour divertir les personnes âgées

Depuis le lundi 20 avril, deux musiciennes de l’orchestre d’harmonie d’Abbeville jouent de la musique devant les Ehpad et des foyers pour séniors de la commune. Avec leur flûte et leur saxophone, elles font danser tous les résidents à leur balcon.
 
Avec une flûte, un saxophone et une simple bande son, Mélanie Doré et Brigitte Bailleul ont su redonner le sourire aux personnes âgées hébergées dans la structure.
Avec une flûte, un saxophone et une simple bande son, Mélanie Doré et Brigitte Bailleul ont su redonner le sourire aux personnes âgées hébergées dans la structure. © A. Dovergne
Il suffit d’une note de musique pour que tous sortent la tête dehors. Depuis leur fenêtre ou leur balcon, les résidents du foyer de vie Robert Page d’Abbeville ont été les premiers à écouter le concert de l’orchestre d’harmonie.

La formation, habituellement composée de 45 musiciens, est réduite à deux personnes, confinement oblige. Mais avec leur flûte traversière, leur saxophone et une simple bande son, Mélanie Doré et Brigitte Bailleul  ont su redonner le sourire aux personnes âgées hébergées dans la structure.
 
 "On a préparé un répertoire adapté à leurs goûts, précise Mélanie, présidente de l’orchestre d’harmonie d’Abbeville. On joue L’hymne à l’amour, Rose de Picardie ou Douce France. Ce sont des chansons qui leur parlent". Au total, les deux musiciennes ont préparé un programme d’une heure composé de 23 morceaux.
 

On voit à leur sourire qu’on leur apporte quelque chose


Depuis leur première représentation devant le foyer Robert Page, deux autres maisons de retraite ont eu droit à un concert improvisé. "On s’adapte à l’établissement, on ne rentre surtout pas dedans. S’il le faut, on joue une demi-heure de chaque côté de la résidence pour que tout le monde en profite".

En quatre jours, Mélanie et Brigitte ont déjà joué devant les résidents de trois maisons de retraite. "On voit à leur sourire qu’on leur apporte quelque chose et on se sent vraiment utile. Ça fait un moment qu’ils étaient coupés du monde alors ils nous remercient, ils applaudissent, ils chantent et ils dansent. Souvent, ils essayent aussi de reconnaître les morceaux".  
 
C’est la mairie d’Abbeville, à l’origine de cette démarche, qui a contacté l’orchestre d'harmonie pour mettre en place ces concerts sous les balcons. "L’idée c’est d’égayer les journées avec des moments musicaux" confirme Aurélien Dovergne, maire adjoint à la culture.

Pour en faire profiter tous les Abbevillois, la commune espère programmer bientôt d’autres concerts en bas des immeubles avec de nouveaux artistes.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
abbeville nature baie de somme parcs et régions naturelles covid-19 santé société musique culture