Coronavirus. “Risque élevé de transmission respiratoire” : la Préfecture du Nord recommande la prudence en vélo

Image d'illustration. / © LOIC VENANCE / AFP
Image d'illustration. / © LOIC VENANCE / AFP

Dans un communiqué, la préfecture du Nord rappelle cette interdiction contre la propagation du virus. Et effectue plusieurs recommandations. Le point. 

Par Emmanuel Pall

Peut-on attraper ou transmettre le coronavirus en faisant du vélo ? La question n'est pas anodine. La Préfecture du Nord a publié quelques recommandations pour alerter en cette période de déconfinement. 
 

"Ventilation soutenue"
 

Si le déconfinement progressif a débuté le 11 mai, le virus est encore présent et, les activités cyclistes "contribuent à un risque élevé de transmission respiratoire par une ventilation soutenue pratiquée de manière rapprochée par plusieurs personnes. Lors d’activités physiques, les émissions de gouttelettes sont particulièrement importantes et à risque de transmission", explique d'abord le Préfecture.
 


Sortie cycliste à plus de 10 personnes interdites


En conséquence, les activités extérieures devront se faire dans une limite de distance du domicile inférieure à 100 km et en limitant les rassemblements à 10 personnes maximum. L’ensemble de ces mesures s’oppose à l’autorisation de sorties de club qui provoquent le rassemblement de pelotons importants. Cette pratique est par conséquent interdite.
 


Une exception, les cyclistes professionnels

 

Le communiqué de la préfecture du Nord signale une exception : "Les sportifs de haut niveau inscrits sur les listes du ministère des Sports et les sportifs professionnels, pour qui le sport est soit l’activité principale, soit le métier, bénéficient d’aménagements à cette doctrine. Ils sont notamment autorisés à reprendre une activité dans tous les équipements sportifs accessibles, ceux en plein air comme les enceintes fermées".

Par contre, le cyclisme sur route, le VTT, le BMX, le cyclisme sur piste ou sur vélodrome ouvert sont concernés par les restrictions. De même, les jeunes cyclistes, les entraînements encadrés, les activités du « Savoir Rouler à Vélo » (dans le cadre de l’accompagnement scolaire) ; la formation aux diplômes fédéraux et professionnels.

 

Sur le même sujet

Les + Lus