VIDÉO. Coronavirus : à Roncq, 26 soignants d'un EHPAD restent confinés jour et nuit avec les résidents

Dans un Ehpad de Roncq, une partie du personnel a choisi volontairement de se confiner avec les résidents.

Cette photo a été prise à travers la vitre par la directrice de l'Ehpad qui, elle, ne pénètre plus dans la zone où vivent les résidents
Cette photo a été prise à travers la vitre par la directrice de l'Ehpad qui, elle, ne pénètre plus dans la zone où vivent les résidents © NINA MUTEBA
Depuis une semaine, ils vivent, travaillent, mangent et dorment dans l'Ehpad "La Colombe" à Roncq (près de Lille). Sans jamais en sortir. Ils sont 26 membres du personnel (sur 60 environ) à avoir fait ce choix. Des infirmières, aide-soignantes, cuisiniers, surveillants de nuit... Tous volontaires pour vivre le confinement total avec les résidents. 

"Nous nous portons bien ! Nous prenons un bon rythme ! Nous passons des bons moments ensemble et avec les résidents !", témoigne une soignante. La décision a été prise la semaine dernière. Le médecin coordonateur et le cadre de santé de l'Ehpad ont étudié la possibilité, lancé un sondage et rapidement, ont reçu des messages positifs du personnel. Des matelas ont été installés dans différentes pièces, de nouvelles règles de vie ont été établies, nouveaux plannings aussi...
 
Une partie du personnel de l'Ehpad de Roncq
Une partie du personnel de l'Ehpad de Roncq © MAIRIE DE RONCQ
Atelier fleurs à l'Ehpad "Les colombes"
Atelier fleurs à l'Ehpad "Les colombes"

"Tout le monde met la main à la pâte, on tourne, on change les équipes, l’objectif est aussi de partager les métiers des autres tout en s’entraidant, témoigne Sophie Galens, cadre de santé. (...) On veut vraiment que les résidents(es) soient heureux, pour cela on est vraiment soudés, on redécouvre des collègues qu’on ne connaissait pas bien, on essaie de manger tous ensemble en respectant les gestes barrières, on reçoit des dons qui nous font extrêmement plaisir (viennoiserie, pizzas…), on est très solidaires entre nous et très respectueux de l’autre, il y a de l’écoute, de la communication et des rires ».


Je suis très fière de mon équipe


"J'ai été surprise quand ils m'en ont parlé, raconte Nina Muteba, directrice de la Colombe, établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EPHAD) de Roncq. Moi, j'en rêvais, mais je ne pouvais bien sûr pas l'imposer. Je suis très fière de mon équipe. Je suis admirative. Ce sont pour la plupart des jeunes femmes et des jeunes hommes, certains ont des enfants."
 
Roncq : les 26 soignants d'un EHPAD choisissent de se confiner avec les résidents

Actuellement, l'Ehpad ne recense aucun cas de coronavirus. C'est cette situation que le personnel veut absolument préserver jusqu'au bout de la crise. "C'est un don pour les résidents mais ils préservent aussi leur famille en ne ramenant pas le virus à la maison".
 
La directrice de l'Ehpad communique avec le personnel à travers une vitre
La directrice de l'Ehpad communique avec le personnel à travers une vitre © NM

 

Quel bel hommage à la vieillesse, quelle belle leçon d’amour !


"J’étais déjà admiratif, comme maire, des personnels de cette unité de soin, je connaissais leurs difficultés au quotidien, car s’occuper de personnes âgées dépendantes relève plus du sacerdoce que du travail, réagit Vincent Ledoux, maire de Roncq. Il y a assurément un supplément d’âme (...) le dévouement merveilleux de ces admirables personnes qui acceptent de tout quitter, pour remplir une mission qui n’est pas inscrite dans leurs fiches de poste : s’enfermer avec des personnes vulnérables qu’ils veulent à tout prix préserver de ce foutu virus ! Quel bel hommage à la vieillesse, quelle belle leçon d’amour ! Alors, si nous voulons être dignes de leur action, ce que nous avons de mieux à faire, c’est de rester bien confinés chez nous malgré le soleil qui nous attire à l’extérieur ! "
 
Un cuisinier joue au ping-pong avec le médecin de l'Ehpad
Un cuisinier joue au ping-pong avec le médecin de l'Ehpad © MAIRIE DE RONCQ

Les familles des résidents de cet Ehpad, un des seuls dans cette situation dans les Hauts-de-France, sont très reconnaissants. Ils envoient de nombreux mails, messages de soutien. Les 82 résidents se sentent rassurés, bien entourés dans cette période où ils ne peuvent plus recevoir de visites.
 
La mairie a aussi livré une table de ping-pong pour la détente. "Ça crée un lien plus fort entre les équipes", affirme Nina Muteba, qui, elle , dialogue avec son équipe à travers les vitres qui entourent l'espace confinée. Elle dirige trois Ehpad et ne peuvent rester dormir à Roncq.

Pour l'instant, le confinement dans l'Ehpad de Roncq a été prévu pour 15 jours mais il sera prolongé.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société