Coronavirus : saison blanche pour les clubs de hockey, joie pour Lille, déception pour Lambersart

Depuis vendredi soir, c’est fait. La Fédération française de hockey sur gazon, sport olympique fortement implanté dans les Hauts-de-France, a annoncé une saison blanche et donc, l’arrêt définitif des compétitions.

Les joueurs de l'Iris Hockey Lambersart
Les joueurs de l'Iris Hockey Lambersart © IHL / FACEBOOK
C’était l’un des derniers sports collectifs qui ne s’était pas encore positionné pour un arrêt de la saison en cours. Dans un communiqué officiel, le Comité Directeur de la Fédération Française de Hockey a décidé de mettre un terme à l’ensemble des compétitions nationales, régionales et départementales de Hockey.

« Dans ces circonstances et suite aux rapports et propositions de la CSN, le Comité Directeur acte qu’il ne sera pas envisageable de terminer les championnats en garantissant la santé physique et psychologique de nos hockeyeuses et hockeyeurs dans des conditions conformes aux règles du jeu de notre sport et, de façon générale, à l’équité sportive. Le Comité Directeur a donc approuvé la fin des championnats 2019/2020 par vote électronique, conformément aux statuts et règlements de la fédération (clôture du scrutin le 22 avril 2020 à 18h30) ».

Le communiqué de la FFH précise clairement les conséquences concrètes de cette décision, prise après avoir étudié différents scenarii.
- L’arrêt des compétitions à la date du 13 mars 2020 (date de suspension des compétitions) quel que soit le nombre de matchs joués pour les championnats suivants : - Elite H et F - Nationale 1 H et F - Nationale 2 H et F - Nationale 3 H - Championnat national Vétéran - Championnats nationaux Jeunes - Tournois qualificatifs -19ans - Championnats régionaux - Championnats départementaux.
- La non-attribution des titres de Champion de France pour la saison 2019/2020, quelle que soit la division, le faible avancement des différents championnats ne permettant pas de ressortir une vérité sportive.
- Le gel des montées et descentes dans toutes les divisions du championnat Gazon pour la saison 2019/2020.
- Les compositions des divisions des championnats Gazon 2020/2021 reprendront à l’identique celles de la saison 2019/2020.
- Les clubs qualifiés pour les compétitions européennes Gazon de la saison 2020/2021, seront les derniers clubs ayant obtenu leur qualification lors de la saison 2018/2019 : - Gazon Masculin : Saint-Germain HC et CA Montrouge. - Gazon Féminin : Lille MHC et Stade Français ».
                                  

Les filles du Lille HOC en Coupe d’Europe


Ce choix fait donc le bonheur de ces quatre clubs, dont le Lille Métropole Hockey Club qui voit son équipe féminine qualifiée pour la Coupe d’Europe de façon un peu heureuse.

Le championnat Elite féminine s’est interrompu le 8 mars. A ce moment, l’Iris Hockey de Lambersart était largement en tête du classement avec 5 points d’avance et 9 matches joués devant Saint-Germain (à 5 points), Cambrai (3è) Douai (4è). Lille pointait alors en 7è position, à 16 points de Lambersart avec un match en plus.
 
Si la décision fédérale est compréhensible, elle lèse forcément l’IHL, bien parti pour le titre, malgré les difficultés financières connues en début de saison, qui avait obligé le club à faire un appel aux dons bien reçu par les licenciés. Grâce à cette opération de mécénat, le club dirigé par Laurent Frappart, également président de la Ligue des Hauts-de-France, avait retrouvé un équilibre financier.

Les résultats sportifs ont suivi. "Forcément, nos joueuses et leur entraîneur sont très déçus par cette décision », confirme le président lambersartois. » Le comité directeur de la fédération avait deux propositions, soit la saison blanche, soit la prise en compte des classements au 15 mars avec des montées possibles. Le vote a été en faveur de la saison blanche, malheureusement pour nous ».

L’Iris Hockey a quand même son « lot de consolation ». Championnes de France de Hockey en salle cet hiver, les joueuses de Lambersart participeront à la Coupe d’Europe de la spécialité l’année prochaine, tout comme le LUC Ronchin chez les hommes.
 

Beaucoup d'incertitude


Chez les hommes, les clubs de la région étaient moins bien classés dans le championnat Elite dominé par Montrouge. Les disparités étaient fortes avec des clubs qui avaient joué 10, 11 ou 12 matches. Lille était 5è, Marcq-en-Baroeul 6è et Amiens 8è, loin des clubs franciliens qui trustaient les quatre premières places.

Le hockey sur gazon, sport totalement amateur en France, est surtout très pratiqué en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France. Sport olympique depuis 1908, il compte 174 clubs et plus de 17 000 licenciés. La ligue des hauts-de-France est la première de France avec 27 clubs et 4000 licenciés.
Tous ces clubs se retrouvent aujourd’hui dans le flou, comme dans les autres sports collectifs. Comment va pouvoir reprendre la pratique après le déconfinement ? Avec quels moyens ?

Un club comme l’Iris Hockey de Lambersart a un budget de 320 000 euros. "Dont 50 000 euros versés par les collectivités locales », confirme Laurent Frappart. Les autres recettes viennent des partenaires privés, des adhésions et des actions diverses. "Nous avons eu une réunion vendredi avec le CNOSF pour évoquer l’avenir de notre sport et de nos clubs. Il y a trop d’incertitudes, notamment sur la reprise des championnats en septembre. Nous craignons une perte de licenciés face à ce grand flou ».

L’intervention du Premier ministre Edouard Philippe mardi apportera peut-être quelques éléments concrets sur une reprise de l’activité sportive, plus compliquée pour les sports collectifs.
                       

                       
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter