Coudekerque-Branche : demande de placement provisoire des deux enfants d'Eva, entendue ce lundi

Après la disparition inquiétante d'Eva et de ses deux enfants dans la nuit de vendredi à samedi, le parquet de Besançon demande le placement provisoire des enfants. La mère, âgée de 35 ans, qui avait fait part de propos suicidaires doit être entendue ce lundi. 

On en sait un peu plus sur la disparition d'Eva et de ses deux enfants de Coudekerque-Branche. Hospitalisés tous les trois hier soir, même si la mère et les deux enfants étaient en bonne santé, il fallait vérifier, vues les conditions du départ précipité et sans vraiment d'affaires, que les enfants n'avaient été victimes d'aucune privation. 

Le parquet de Besançon a demandé un placement provisoire des enfants. Cela va s'organiser entre les services d'aide sociale à l'enfance des conseils départementaux du Doubs et celui du Nord et les enfants vont être "rapatriés" mercredi dans le Dunkerquois, précise Eric Fouard, procureur de la République à Dunkerque. Un juge des enfants va être saisi également à Dunkerque.

La mère, Eva, doit être entendue ce lundi par les gendarmes dans le Doubs. Les enfants sont encore hospitalisés même s'ils vont bien. On ne sait toujours pas en revanche pourquoi la destination était la Suisse.