Coupe du Monde 2018 : scandale en Belgique après la non-sélection de Radja Nainggolan

Radjan Nainggolan est un pillier de l'AS Roma. / © Filippo MONTEFORTE / AFP
Radjan Nainggolan est un pillier de l'AS Roma. / © Filippo MONTEFORTE / AFP

La carte maîtresse de l'AS Roma ne jouera pas pour les Diables Rouges., au grand dam des supporters.

Par Quentin Vasseur

C'est une affaire d'État, entre appels à manifester, commentaires sur les réseaux sociaux et pétitionsLe milieu de terrain de l'AS Rome, Radja Nainggolan, ne fera pas partie des 28 joueurs présélectionnés par le sélectionneur de la Belgique, Roberto Martinez en vue du Mondial-2018 en Russie.


Populaire auprès des supporters


L'absence du "Ninja" comme on le surnomme, maître à jouer de la Roma et demi-finaliste de la Ligue des champions, est la principale surprise de la liste dévoilée par Martinez.

Nainggolan, 30 ans et 30 sélections (6 buts) depuis 2009, jouit d'une grande cote de popularité auprès des supporteurs belges. Et également auprès de ses équipiers qui réclamaient sa présence, par voie de presse.


Raisons "purement tactiques" ?


Mais avec l'entraîneur espagnol des Diables Rouges, le courant n'est jamais passé. Martinez lui reprocherait un manque de discipline en dehors du terrain. "Ce fut une décision triste et difficile", s'est défendu l'entraîneur. "C'est un joueur de très grande classe, sacré meilleur joueur de Rome, mais je prends un choix pour des raisons purement tactiques".

"J'ai mis en place un système spécifique qui fonctionne. Je ne peut pas utiliser Radja dans un rôle secondaire. Je me suis rendu à Rome pour lui expliquer".

On va avoir droit à la plus grosse révolution populaire de l'histoire du football belge


"L'absence de Nainggolan? On va avoir droit à la plus grosse révolution populaire de l'histoire du football belge. Martinez se met 95% des supporters à dos. Aujourd'hui, ce devrait être la fête et on a droit à un enterrement", a indiqué Rodrigo Beenkens, journaliste vedette de la télévision publique RTBF.

Ce n'est pas comme ça qu'on deviendra champion du monde


"On doit être le seul pays à se déplacer sans l'un des meilleurs joueurs du monde. Ce n'est pas comme ça qu'on deviendra champion du monde", a ajouté l'ancien Diable Philippe Albert.

Même avis chez le présentateur Stéphane Pauwels, pour qui "c'est une blague ce coach".


Conséquence de sa non-sélection ou non, Radja Nainggolan a annoncé peu après qu'il mettait fin à sa carrière internationale. 
 


Le milieu de terrain d'origine indonésienne n'avait pas non plus été sélectionné en 2014 par Marc Wilmots, qui s'en était défendu dans le journal Het Laatste Nieuws en novembre dernier. "Je ne l'ai pas sélectionné pour le Mondial 2014 car Defour était mieux à cette période et avait beaucoup joué durant les qualifications" avait-il déclaré.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Dans la Somme, une petite maison d'édition jeunesse aux valeurs humanistes

Les + Lus