Covid-19 : 20 sapeurs-pompiers des Hauts-de-France envoyés en renfort aux Antilles françaises

Après l'envoi de 38 soignants le 10 août dernier, les sapeurs-pompiers s'envolent ce samedi pour les Antilles, où la situation sanitaire est difficilement gérable.

Les Antilles sont actuellement durement touchés par la crise sanitaire et la propagation rapide du variant Delta. Un confinement strict a été instauré dans les deux îles. La tension hospitalière est de 469% en Martinique et de 221% en Guadeloupe, cela signifie que tous les lits de réanimations sont occupés par des patients Covid-19.

Afin de leur apporter un soutien supplémentaire, 20 sapeurs-pompiers des Hauts-de-France ont été envoyés en renfort. Ils seront déployés à partir du 21 août 2021 pour une durée de 15 jours et "permettront d'assurer la relève des équipes engagées depuis le 10 août 2021", explique la préfecture du Nord dans un communiqué de presse.

Ils sont répartis ainsi : 

La préfecture explique également qu'ils permettront "de compléter les effectifs de garde au sein des services d’incendie et de secours et viendront en appui des services des cabinets des deux préfectures."

Moins de 20% de la population totalement vaccinée

Ce n'est pas la première fois que des renforts sont envoyés d'urgence en Guadeloupe et en Martinique. Le 10 août déjà, 38 soignants des Hauts-de-France partaient prêter main forte à leurs collègues des deux îles antillaises.  

En Guadeloupe, seulement 18,9% de la population est totalement vaccinée. En Martinique, le chiffre s'élève à 19,5%. C'est bien en dessous de la moyenne nationale qui se situe à 69,5%. A titre de comparaison, dans les Hauts-de-France, 59,7% des habitants ont reçu au moins une dose. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19 pompiers