Covid-19 : 38 000 doses de vaccin dans les Hauts-de-France les 27 et 28 mars

38 000 doses de vaccin ont été allouées à la région Hauts de France dans les 117 centres ouverts ces samedi 27 et dimanche 28 mars : 30 000 par le gouvernement, 8 000 par la Région.

Illustration d'un vaccin Astra Zaneca.
Illustration d'un vaccin Astra Zaneca. © Rémy Perrin - MaxPPP

Nouveau week-end et donc nouvelle vague de vaccination dans les Hauts-de-France. Dans un communiqué envoyé ce vendredi 26 mars, l'Agence régionale de Santé (ARS) Hauts de France a annoncé qu'"au moins 38 000 rendez-vous pourront être proposés" dans les 117 centres de vaccination de la région ouverts ce week-end. La liste des centres ouverts est disponible sur le site de l'ARS.

Outre les 8 000 doses issues des dotations régionales, 30 000 doses supplémentaires ont été allouées par le Gouvernement. "Auxquelles viennent s’ajouter les vaccinations réalisées en ville par les médecins et pharmaciens", précise l'ARS Hauts de France. A partir de ce samedi, les personnes entre 70 et 75 ans vont pouvoir se faire vacciner.

60 000 injections avaient été réalisées les 13 et 14 mars

Le week-end du 6-7 mars, 46 505 injections avaient été réalisées. Plus de 60 000 injections ont été faites le week-end des 13 et 14 mars, un peu moins le week-end du 20 et du 21 mars : 56 474 selon l'ARS.

Lors du dernier point de situation de l'ARS sur l'épidémie de Covid-19, 21 921 ont été testées positives entre le 8 et le 14 mars dans les Hauts de France. C'est légèrement plus que lors des deux précédentes semaines. Le dernier bilan chiffré fait état de 6 955 personnes décédées à l'hôpital le 22 mars et de 3 253 personnes hospitalisées, dont 571 en réanimation.

Dans la région, le taux d'incidence était de 437,6 sur 100 000 habitants entre le 13 et le 19 mars. Un chiffre en hausse par rapport aux deux semaines précédentes (381,8 du 9 au 15 mars, 364,5 du 6 au 12 mars) et plus important qu'en France, où 307,8 personnes étaient positives sur 100 000 habitants entre le 13 et le 19 mars.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région hauts-de-france covid-19 santé société vaccins - covid-19