Covid-19 : des transferts de patients des Hauts-de-France vers l’Allemagne "envisagés dans les prochains jours"

Des transferts de malades du Covid-19 depuis les Hauts-de-France vers l'Allemagne sont "envisagés dans les prochains jours", ainsi que des évacuations vers d'autres régions françaises, a indiqué mardi Frédéric Valletoux, le président de la Fédération hospitalière de France (FHF).
Image d'illustration d'un service de réanimation à l'hôpital pendant la crise de la Covid-19.
Image d'illustration d'un service de réanimation à l'hôpital pendant la crise de la Covid-19. © MAXPPP
La situation est critique dans les Hauts-de-France, et des transferts de patients vont avoir lieu dans les prochains jours vers l'Allemagneou d'autres régions fraçaises moins touchées a indiqué Frédéric Valletoux, le président de la Fédération hospitalière de France (FHF).

Dans la région, le nombre de patients Covid hospitalisés a dépassé le pic de l’épidémie d’avril dernier. Au 2 novembre, 2637 lits d’hôpitaux sont occupés par des patients Covid dans la région, contre 2578 le 20 avril dernier, au pic de l’épidémie.

Le Nord est le département de France qui compte le plus d’hospitalisations et de lits de réanimation occupés. Le nombre de patients Covid-19 en réanimation va atteindre ce jour un nouveau record.
Dans le Pas-de-Calais, les chiffres explosent également. Ce 2 novembre, le nombre de patients accueillis simultanément dans les hôpitaux du département pour Covid-19 n’a jamais été aussi importants.

Transferts vers l’Allemagne et d’autres régions de France

La deuxième vague épidémique n'en finit pas de monter et "la pression est extrêmement forte dans certains territoires", en particulier Auvergne-Rhône-Alpes et dans les Hauts-de-France, a déclaré M. Valletoux lors d'une visio-conférence de presse ce mardi 3 novembre.

"Des transferts vers d'autres régions, voire d'autres pays, vont permettre de faire baisser cette pression et seront parfois indispensables."

Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France, mardi 3 novembre 2020

Ainsi, dans les Hauts-de-France, "il est envisagé dans les prochains jours des transferts vers l'Allemagne ou vers d'autres régions", a affirmé le président de la fédération des hôpitaux publics.

Ces évacuations pourraient intervenir "dans les dix jours qui viennent", a-t-il précisé, les autorités sanitaires prédisant "un point de saturation avéré d’ici une dizaine de jours" dans les services de réanimation.

Pas les premiers transferts

Des transferts de malades ont déjà eu lieu entre établissements d'une même région, notamment dans les Hauts-de-France. Plusieurs patients hospitalisés dans les hôpitaux de Roubaix et Tourcoing ont été transférés vers la Picardie. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a souligné lundi sur RTL qu’"une quarantaine de transferts avaient déjà été opérés la semaine dernière", dont "un certain nombre ont été faits avant que la situation ne soit trop critique (...), de manière à faire les choses par anticipation, forts de l'expérience de la première vague".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société région hauts-de-france