Cyclisme : le Belge Roy Jans remporte le Grand prix de Pérenchies

Ce week-end  avait lieu la course cycliste du Grand prix de Pérenchies, où des jeunes talents cherchent à se faire réperer. 

Félix Pouilly, coureur professionnel de l'équipe de Roubaix, signe un autographe
Félix Pouilly, coureur professionnel de l'équipe de Roubaix, signe un autographe © France 3 Hauts-de-France
Il y avait des équipes américaine, allemande, coréenne, australienne, mais le vainqueur, comme l'an dernier, est Belge. Roy Jans, de l'équipe Véranclassic, a remporté ce week-end la course cycliste du Grand Prix de Pérenchies. 

163 kilomètres, 180 coureurs, le Grand Prix de Pérenchies est lancé ©France 3 Hauts-de-France

Rêve de Tour


Pour cette 41ème édition, 180 coureurs, amateurs comme professionnels, étaient sur la ligne de départ. Pour Félix Pouilly, coureur de l'équipe de Roubaix, le Tour de France reste dans un coin de l'esprit : "Si je participe au Tour un jour, ce serait mon rêve... Non, je ne me vois pas comme la relève d'Arnaud Démare ou Romain Bardet. Je suis un coureur de Roubaix, qui aimerait bien passer dans une plus grosse équipe un jour."

Sur le parcours de 163 kilomètres, les coureurs se donnent à fond et pour cause : "Ils se démènent, parce qu'il y a toujours des directeurs sportifs à droite à gauche, des grosses équipes qui sont là, prêtes à attraper le coureur qui leur tape dans l'oeil" explique Roger Vandevelde, organisateur et créateur du Grand Prix de Pérenchies. 

Une pratique courante, selon un habitué : "C'est jamais une baltringue qui gagne ici ! C'est toujours un bon coureur qui gagne ici, un type qui a une perspective pour gagner des belles courses, qui a un petit avenir !"

Les premiers tours ont essoré les sportifs, les derniers ont couronné Roy Jans. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport cyclisme