Cyclo-cross : Van der Poel champion du monde devant Van Aert à Ostende

Les deux rivaux se sont à nouveau livrés un beau duel à Ostende, en Belgique. Le Néerlandais a pris le dessus sur le Belge.

Mathieu van der Poel est devenu champion du monde pour la quatrième fois.
Mathieu van der Poel est devenu champion du monde pour la quatrième fois. © BAS CZERWINSKI / BELGA / AFP

Le Néerlandais Mathieu van der Poel est devenu champion du monde de cyclo-cross pour la quatrième fois en devançant son grand rival, le Belge Wout van Aert, dimanche à Ostende. Le Belge Toon Aerts a pris la troisième place devant le Britannique Tom Pidcock.

Le premier Français, Yvan Gras, a fini en 15e position. D'abord, plus à l'aise dans la sable lourd de la "reine des plages" (à marée haute,
la ligne de marée flirtait avec le parcours), Van Aert, très puissant, était d'abord apparu à son avantage tandis que son adversaire chutait sur une partie boueuse dans le deuxième des huit tours. Mais Van Aert a ensuite été victime d'une crevaison (3e tour), concédant un retard d'une dizaine de secondes qu'il n'a jamais pu combler.

Les Néerlandais, champions toutes catégories confondues 

Van Aert et Van der Poel, tous deux âgés de 26 ans et tous deux triple champions du monde, ont pris les commandes dès les premiers virages. Après le premier passage sur la plage, arrosée par la marée, leurs rivaux étaient déjà trop loin, à l'image du Britannique Tom Pidcock (10e après un tour), pourtant présenté comme le concurrent numéro un des deux favoris. 

Ce succès de Van der Poel parachève un week-end parfait pour les Néerlandais qui ont enfilé les quatre maillots arc-en-ciel mis en jeu. Chez les dames (Fem van Empel en espoirs et Lucinda Brand en élites) et chez les messieurs (VDP en élites et Pim Ronhaar en espoirs). 

Pour Van der Poel et Van Aert, qui ont mis fin à leur saison hivernale à Ostende, commence désormais la campagne sur route. L'an passé, Van Aert avait remporté Milan-San Remo avant d'échouer d'un cheveu derrière Van der Poel au Tour des Flandres. Ces deux-là seront donc encore amenés à se retrouver.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport belgique international pays-bas