Dans l'Oise, un fabricant de tuiles bloque une partie de sa production pour les Axonais touchés par des intempéries

Publié le Mis à jour le
Écrit par Mary Sohier
Une centaine de toitures va être réparée dans l'Aisne.
Une centaine de toitures va être réparée dans l'Aisne. © Edilians

À Saint-Germer-de-Fly dans l'Oise, l'entreprise Edilians a décidé de fabriquer des tuiles pour les sinistrés de l'Aisne. Au début de l'été, plusieurs tempêtes ont fragilisé les toitures picardes.

La solidarité s'organise en Picardie après les intempéries qui ont touché la région cet été. L'entreprise Edilians, à Saint-Germer-de-Fly dans l'Oise, a décidé de réserver une partie de sa production aux sinistrés du sud de l'Aisne. "Là, il y a une urgence, c'est normal de les faire passer avant", lance Olivier Lafore, directeur marketing et communication du groupe.

Début juillet, la société a été sollicitée par l'organisation professionnelle la Capeb. "Je leur ai demandé s'ils pouvaient intervenir car nous étions en pénurie de matériaux", raconte José Faucheux, président de la Capeb de l'Aisne et représentant national des couvreurs de France.

Une centaine de toitures 

C'est alors que l'entreprise Edilians s'organise pour favoriser la reconstruction. "La totalité du dispositif a été mobilisée. On a réajusté le planning de production. On a bloqué l'équivalent d'une centaine de toitures de maisons", explique Olvier Lafore, directeur marketing. Au total, 2 500 tonnes de tuiles doivent être fabriquées. 

Pendant tout l'été et jusqu'à la rentrée, les équipes sont donc à pied d'œuvre pour faciliter la remise en état des toitures. Pour la société, ce type d'opération n'est pas une première. "Des tempêtes, il y en a régulièrement. À chaque fois, on met en place des choses, on bloque une partie de la production. Par exemple, quand il y a une tempête à moins de 30 kilomètres de l'entreprise, les jours qui suivent les gens viennent sur le site pour nous demander de les aider. On est habitué. " En France, la tuile représente plus de 70 % des toitures. "C'est un métier local. Comme on a une proximité avec les artisans, on connaît leurs habitudes. On sait comment ça marche."

Les chantiers ont débuté

Si la fabrication a été lancée rapidement et que les couvreurs sont prêts depuis plusieurs semaines, la pose commence, elle, tout juste. Les assurances débloquent petit à petit les indemnisations. D'ici l'automne, l'ensemble des toitures devrait être réparé.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.