Décathlon : une pétition signée par 69 000 personnes demande la fermeture du rayon chasse

Decathlon Villeneuve d'Ascq / © Philippe HUGUEN / AFP
Decathlon Villeneuve d'Ascq / © Philippe HUGUEN / AFP

Cette pétition a recueilli près de 69 000 signatures. 

Par EM

"Prenez conscience que des millions de Français sont opposés à ce loisir mortifère". Petite phrase signée de militants anti-chasse et qu'on peut lire sur la pétition en ligne lancée sur le site Mesopinions.com et intitulée : "#Décathlon, supprimez vos rayons #chasse"

En pleine saison de chasse, l'enseigne nordiste spécialisée dans les articles de sport est accusée de faire la promotion d'une activité qui n'est pas un sport. "Votre enseigne Décathlon d'Aubagne vend de la glu pour piéger les oiseaux et soutient implicitement le braconnage. Quant à celui de Nice, il invite au tir illégal des corvidés. En 2017, déjà, vous incitiez à tuer les oiseaux migrateurs en dehors des périodes de chasse." La pétition a été signée par près de 69 000 personnes. 

"J'essaie d'expliquer au mieux que la chasse ne doit pas être considérée comme un sport et que l'exposition d'articles de chasse au grand public tend à banaliser la violence de cette pratique basée sur le mensonge de la régulation", explique l'initiatrice de la pétition. 
 

Pétition : #Décathlon, supprimez vos rayons #chasse

Décathlon, vous n'en finissez pas de faire du bad buzz! Votre enseigne Décathlon d'Aubagne vend de la glu pour piéger les oiseaux et soutient implicitement le braconnage. Quant à celui de Nice, il invite au tir illégal des corvidés.


La pétition fait évidemment beaucoup réagir dans le monde de la chasse. «  Tout ça prend trop d’ampleur, on vit dans une grande période d’intolérance. Le rayon chasse, on n’est pas obligé d’y aller. On vit dans un monde de cinglés qui contaminent tout le monde », explique dans La Voix du Nord Willy Shraen, président de la fédération nationale des chasseurs et de celle du Pas-de-Calais. Dans Le Parisien, le secrétaire général de la Société de vénerie (chasse à courre), Pierre de Boisguilbert juge cette « initiative stupéfiante et révélatrice de la dictature de pensée des opposants à la chasse ».

"STOP au harcèlement des anti chasse". Une contre-pétition a été lancée sur le même site. Elle est intitulée : "Pour le maintien du rayon chasse à Décathlon" et a recueilli plus de 9000 signatures. 

Pour l'instant, Décathlon, n'a pas souhaité réagir à cette polémique. 
 

La sécheresse et la chaleur font flamber le prix des pommes de terre

Les + Lus