Déconfinement : les kermesses et fêtes d'école de fin d'année vont pouvoir être autorisées

Le décret paru ce lundi 15 juin assouplissant les règles sanitaires dans les établissements scolaires a une conséquence concrète annexe : il va être possible de terminer l'année... avec une fête de fin d'année !

Une kermesse de fin d'année en 2014 dans les Vosges
Une kermesse de fin d'année en 2014 dans les Vosges © Commune du Val d'Ajol

Des fêtes d'école pour finir l'année dans la convivialité ? L'idée semblait inenvisageable il y a encore quelques semaines. L'intervention d'Emmanuel Macron sur l'accélération du déconfinement et la réouverture complète des collèges et écoles à partir du 22 juin change la donne. Un courrier envoyé ce lundi matin par le ministère de l'Education aux recteurs d'académie précise les modalités du retour de tous les élèves dans les établissements : allégement des règles de distanciation sociale en extérieur, fin de la limitation à 15 élèves par classe, maintien du lavage régulier des mains...

Un paragraphe évoque également la question des fêtes et kermesses de fin d'année : "Après appréciation du contexte local et si le port du masque grand public pour les adultes ainsi que la distanciation physique sont respectés, aussi bien en milieu intérieur qu'extérieur, il est possible d'organiser d'éventuels rassemblements et événements scolaires (fêtes de fin d'année, kermesse, journées d'activités collectives...)", peut-on lire dans ce courrier que France 3 s'est procuré ce lundi matin. 

L'entourage du ministre a confirmé cette "ouverture" au Huffpost :  « Il sera possible d’organiser des événements de fin d’année. (..) De petites fêtes à l’extérieur, avec l’idée que les enfants puissent dire «au revoir» à leur maîtresse. Ça pourrait par exemple être un après-midi portes ouvertes où les parents viennent chercher les dessins des enfants. »

 

Trop tard ?

Cette possibilité et ces recommandations n'ont pas encore été communiquées aux directeurs d'établissement mais devraient l'être officiellement dans les jours qui viennent. Suffisamment à temps pour que des fêtes de fin d'années soient effectivement organisées d'ici début juillet ?

Ces fêtes sont des moments traditionnellement très attendus par les familles et les élèves. Elles permettent de terminer l'année avec des jeux, danses et repas. Elles ont souvent pour objectif de financer les associations de parents d'élèves ou des projets scolaires... 

Dimanche dans son allocution, Emmanuel Macron, a annoncé la reprise des cours lundi 22 juin dans les crèches, écoles, collèges "de manière obligatoire et selon les règles de présence normale". Selon les derniers chiffres du ministère, 1,8 million d'écoliers - sur un total de 6,7 millions - sont retournés à l'école mais rarement à temps complet. Au collège, ils sont 600 000 sur 3,3 millions.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société éducation