Cet article date de plus de 6 ans

Des figures du banditisme à la barre à Senlis

Troisième et dernier jour du procès d’un vaste trafic de stupéfiants devant le tribunal correctionnel de Senlis. Plus de 20 prévenus comparaissent.
La liste des infractions est longue et le dossier tentaculaire. Il y a une vingtaine de prévenus poursuivis pour trafic de stupéfiants, association de malfaiteurs, blanchiment, recel etc. Ils comparaissent depuis lundi et jusqu'à ce soir devant le tribunal correctionnel de Senlis.

Jérôme. V, 40 ans est l’un des principaux acteurs de l’affaire. Cet habitant de Gouvieux est bien connu des services de police.
En 2010, alors même qu’il est sous les verrous à Liancourt, il approvisionne ses co-détenus en drogue. Plus tard, il est placé sous bracelet électronique. Au printemps 2011, lors d’un vaste coup de filet, il est arrêté avec une dizaine d’autres personnes. Jérôme.V est soupçonné d’être l’élément central de ce trafic à l’intérieur de la prison de Liancourt. Ce sont ces faits que doit juger le tribunal de Senlis.

Un autre volet de l’affaire, plus grave encore, a déjà été jugé devant une autre juridiction. Jérôme. V a été condamné à 8 ans de prison pour vol avec arme. Le 25 janvier 2011, des malfaiteurs menés par Fabrice Ornec, une figure du grand banditisme, avaient attaqué un convoi transportant de l’or sur l’A1 dans la Somme. C’est Jérôme. V qui avait mis les braqueurs en contact avec celui qui a fourni le tuyau à propos du convoi.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société drogue faits divers banditisme criminalité