Doullens (80) : des millions d'oeufs distribués par Cocorette pendant la période des fêtes

Les oeufs (de poule) font partie des produits les plus consommés en France. Et en cette période des fêtes l'entreprise Cocorette basée à Doullens double ses cadences pour répondre aux besoins de ses clients. 

Avec : Cyrille Bourgeois Boulanger-pâtissier; Christophe Sénechal Responsable de la production - Groupe Cocorette; Pascal Lemaire PDG - Groupe Cocorette; un reportage de Julien Guéry, Aurélien Barège et Sébastien Le Fur
Les fêtes approchent. Dans les entreprises agro-alimentaires, on met aussi les bouchées doubles pour répondre aux besoins des clients. Foie gras, champagne, huîtres … mais aussi œuf, produit du quotidien, très utilisé, et davantage demandé. Exemple à Doullens dans l'entreprise du groupe Cocorette, qui calibre et emballe des œufs bios distribués dans les grandes surfaces de la France entière.

Les poules Picardes ont la côte

A la base c’est une entreprise familiale, qui existe depuis 1983. Dès cette année-là, on y produisait des œufs dits « alternatifs » : bios, de plein air.
Aujourd’hui, l’entreprise « Œufs Nord Europe » est installée à Doullens dans un bâtiment de 4000m² depuis 2010. Il y a 60 employés.

L’entreprise a racheté le groupe Cocorette il y a un an. 420 millions d’œufs alternatifs sont produits chaque année, dans différents conditionnements, à destination essentiellement des grandes surfaces de toute la France.

Le groupe se compose de cinq sites de conditionnements en France. 170 personnes y travaillent en tout. Le site de Doullens est de loin le plus gros et le plus important. 

Un réseau de 250 éleveurs a été créé pour répondre aux besoins en œufs pour le Nord de la France, et le site de Doullens. Des élevages d’environ 6000 poules en moyenne. Il y a 500 producteurs d’œufs qui travaillent pour eux, en tout en France. Les éleveurs sont accompagnés, aidés dans l’achat de matériel. L’entreprise de Doullens élabore même ses propres aliments bios à destination des poules, qu’elle propose aux éleveurs.

Améliorer la productivité grâce à la robotisation

Dans l’entreprise, une partie est robotisée. Parmi les robots, certains proviennent d’une usine automobiles. Ils soudaient les carrosseries des voitures. Le PDG les a rachetés, réadaptés et reprogrammés pour l’utilisation dans son usine d’œufs. Certaines chaînes ont des cadences de traitement de 100 000 œufs à l’heure !

Dernière création en date lancée le 15 décembre dernier, des boîtes d’œufs « Home compost ». Des boîtes constituées à 50% d’herbe et entièrement recyclables. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société