Cet article date de plus de 4 ans

EBU/super-welters: Cédric Vitu conserve son titre européen

Le Français Cédric Vitu a conservé son titre de champion d'Europe EBU des super-welters en battant aux points l'Espagnol Isaac Real, samedi au Palais des Sports de Levallois. Le Picard demeure invaincu avec 43 victoires et deux nuls dans sa carrière.
Hier soir, Cédric Vitu a été sacré champion d'Europe EBU des super-welters pour la quatrième fois devant l'Espagnol Isaac Real.
Hier soir, Cédric Vitu a été sacré champion d'Europe EBU des super-welters pour la quatrième fois devant l'Espagnol Isaac Real. © Maxppp
Cédric Vitu, qui n'avait pas combattu depuis onze mois, s'est défait avec difficulté de son valeureux adversaire, qui a réussi à le mettre à terre peu avant la fin de la 3e reprise, mais à l'unanimité des trois juges qui lui ont finalement accordé la victoire sur le score de 115/113, 116/112 et 115/112. 

Le Picard de 31 ans, qui remettait son titre en jeu pour la 3e fois, demeure invaincu avec 43 victoires et deux nuls dans sa carrière. L'Espagnol, 35 ans, champion WBC Latino, lui a mené la vie dur jusqu'au dernier round échevelé.

Auparavant, par arrêt de l'arbitre à la 7e reprise, le Français Franck Petitjean s'était emparé du titre vacant des super-légers face à l'Italien Samuele Esposito. Les médaillés olympiques français de Rio ont également brillé. Pour son premier combat chez les "pro", Souleymane Cissokho, bronzé en super-welters cet été à Rio, n'a mis que deux minutes pour assommer le Hongrois Renato Goman. Mathieu Bauderlique, également sur le podium olympique en mi-lourds, s'est défait quant à lui, aux points, du solide belge Matingu Kindele.

Enfin, la Française Maiva Hamadouche a conservé son titre IBF des super-plume en venant à bout de la Bulgare Milena Koleva par arrêt de l'arbitre à l'appel de la 9e reprise. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport boxe