L'émission "Des racines et des ailes" s'arrête dans les Hauts-de-France

Publié le Mis à jour le

L'émission de découverte "Des Racines et des Ailes" s'arrête ce mercredi dans les Hauts-de-France. Au programme : (re)découverte des châteaux de Chantilly et Pierrefonds, portrait d'un couvreur qui a sauvé une église à Tourcoing ou encore rencontre avec la directrice du Louvre-Lens. 

Vous pourriez bien découvrir de nouvelles richesses dans la région. L'émission "Des racines et des ailes", qui sera diffusée mercredi sur France 3 , s'arrête cette fois-ci dans les Hauts-de-France.

Au programme : plusieurs escales dans l'Oise. Les équipes de tournage se sont particulièrement intéressées aux châteaux de Chantilly et Pierrefonds, jusqu’à la baie de Somme et la côte d’Opale. 



L'émission s'arrête aussi à Saint-Quentin, ville détruite à 70% pendant la Première guerre mondiale, puis reconstruite dans le style Art déco. Aujourd’hui près de 300 façades sont classées. L'émission a rencontré Victorien Georges, le directeur du patrimoine.


Focus sur le Pas-de-Calais


Dans le Pas-de-Calais, la gare de Lens sera mise à l'honneur, de par sa forme de locomotive, mais aussi la piscine de Bruay-la-Brussière, construite dans le style paquebot.

Les réalisateurs ont également choisi d'aborder la question des terrils à travers Julien et Paola Graf, qui ont implanté leur ferme tout près du terril de Rieulay – un vestige du passé minier. Chaque jour, leur troupeau de 50 chèvres grimpe au sommet du terril et dévore les plantes invasives. Elles maintiennent ainsi le milieu naturel et donnent un excellent lait pour le fromage.

Enfin, Marie Lavandier, directrice du Louvre-Lens, reviendra sur le succès du musée, 5 ans après son ouverture. Silvany Hoarau, compagnon couvreur, racontera également comment il a sauvé l’église St Louis de Tourcoing qui tombait en ruine, en l'achetant puis en y construisant son appartement, dans une aile de la nef.