Enduropale du Touquet : pour préserver la course, les organisateurs veulent protéger les dunes

© MaxPPP
© MaxPPP

Le week-end prochain, des centaines de milliers de spectateurs vont s'amasser sur les plages du Touquet pour acclamer les pilotes de l'Enduropale. Pour éviter de trop détruire l'environnement, les organisateurs ont renforcé cette année les mesures de protection des espaces naturels. 

Par Valentine Graveleau

Ah l'Enduropale... Ses milliers de motos et de quads sur le sable, ses centaines de milliers de spectateurs dans les dunes... Un week-end de rêve pour beaucoup de monde, sauf peut-être pour l'environnement.

Si depuis 2006, les courses n'ont plus lieu sur les dunes mais sur la plage, les spectateurs continuent de s'y installer en masse pour avoir une vue d'ensemble de la course, dégradant ainsi un espace naturel protégé. 
 
© MaxPPP
© MaxPPP


Alors, pour éviter de trop menacer l'environnement, les organisateurs ont cette année décidé de renforcer les mesures de protection dunaire. "On compte sur le public pour ne pas monter du tout dans les dunes. On compte sur la volonté de tous pour qu'ils respectent cette obligation", répétait dimanche 21 janvier Jean-René Delcroix, le directeur des services techniques du Touquet, à l'antenne de Radio 6. C'est en effet de ce côté là, plus que de celui de la pollution provoquée par les milliers de pots d'échappement des motos, que l'impact sur l'environnement et la biodiversité est le plus important. 

Autre mesure mise en place cette année, le parking à moto cassées ne sera plus sur la plage. L'objectif : éviter que l'huile du moteur ne se déverse sur le sable et pollue la plage. Des études seront également réalisées pour évaluer l'impact de l'événement (très bruyant) sur les oiseaux.
 

Respecter l'environnement pour protéger la course

Les organisateurs en sont de plus en plus conscients, la protection de l'environnement doit être une priorité de l'Enduropale... Il en va de sa survie. Mi-janvier, l'Enduro de Grayan (Gironde), qui sert souvent de dernier test avant l'Enduropale, a bien failli ne pas avoir lieu en raison de son impact environnemental. Pour sauver la course, les organisateurs ont acepté de financer une étude d'impact écologique de 10 000 euros.

 

Ambassadeurs De La Côte D'Opale

ENDUROPALE 2019: UN ACCÈS PLUS RÉGLEMENTÉ AUX DUNES POUR PRÉSERVER L'ENVIRONNEMENT L'accès aux dunes sera davantage réglementé pour cette 44ème édition de l'Enduropale du Touquet. Bien que toutes...

 

Déjà au début des années 2000, l'Enduro du Touquet avait bien failli disparaître. Saisi par l'association France Nature Environnement, le Tribunal adminstratif de Lille a invalidé en 2003 l'autorisation prefectorale permettant l'oganisation de la course en 2002, car elle dégrade une zone Natura 2000.

Si l'invalidation ne change rien dans les faits - l'Enduro 2002 avait déjà eu lieu quand la décision du tribunal a été rendue -, elle donne raison aux associations écologiques. Les années suivantes, le parcours dans les dunes est considérablement réduit, mais d'autres décisions du tribunal administratif ont été rendues, toutes similaire à celle de 2003.

Lassé, mais espérant un élan populaire pour le soutenir, le député-maire du Touquet de l'époque, Léonce Deprez, annonce en janvier 2005 que c'est la dernière année que l'Enduro a lieu.

L'Enduropale : l'Enduro sans les dunes


Finalement, l'Enduro sera reconduite en 2006, mais sous un autre nom, l'Enduropale, et sous une autre forme. Finies, les courses au milieu des dunes qui écrasent les oyats, ces plantes qui fixent le sable, empêchent la dégradation des dunes et protègent ainsi le littoral et la population. 

À la place, les courses auront lieu sur la plage. Depuis, tous les ans, les critiques sur l'impact environnemental de la course de moto vont bon train. Mais pour l'instant, les éudes d'impact, financées par les collectivités, ont conclu à l'innocuité de la course sur les espaces naturels.

L'Enduropale, créée en 1975, est un véritable coup de boost économique au coeur de l'hiver. 400 000 touristes sont attendus dans la station balnéaire le week-end du 1er au 3 février. 

Sur le même sujet

Les + Lus