• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

“Enfer du nord” : une bière pour Paris-Roubaix

Enfer du Nord, un nom évident pour la bière du Paris-Roubaix / © Marc Baudry
Enfer du Nord, un nom évident pour la bière du Paris-Roubaix / © Marc Baudry

Une brasserie nordiste a créé une bière spéciale pour Paris-Roubaix, la reine des classiques. 

Par Antoine Morvan

"Enfer du nord". Les couleurs du coffret s’inspirent des couleurs du nord : noir pour le charbon et rouge pour la brique. Cette bière est née d’une complicité entre le brasseur Sylvain Delhaye et les membres du conseil municipal de la ville de Wallers-Arenberg, située sur le parcours de Paris-Roubaix. La municipalité lui avait déjà commandé une bière pour célébrer la fonte des nouvelles cloches de l’église de la commune, et l’envie de collaborer à nouveau leur tenait à cœur. 

C’est donc naturellement vers la reine des classiques, que s’est tournée leur imagination et l’idée de créer une bière spécialement à l’intention de cette course et portant son surnom mondialement connu est apparue comme une évidence. Elle devra représenter le courage des sportifs, l’histoire du bassin minier et l’héritage  brassicole.
Brasseur et municipalité trinquent à la bière du Paris-Roubaix / © AM
Brasseur et municipalité trinquent à la bière du Paris-Roubaix / © AM

« Wallers, c’est le cœur de la course »

Le cahier des charges a été rédigé en fonction des impératifs de sécurité et de convivialité qui entourent la course : une bière légère en alcool et qui peut se servir en gobelets (le verre est interdit sur le parcours). «Enfer du nord » est donc née, une bière pleine d’infusions, légère, désaltérante et dotée d’une bonne amertume issue d’un mélange de 3 sortes de houblon.

« Nous présenterons cette bière aux organisateurs le 3 avril lors de la reconnaissance du parcours », indiquent les membres du conseil municipal. Le nom « Enfer du nord » n’était pas déposé dans le domaine des boissons. C'est désormais chose faite !
L’étiquette mélange le cœur des gens de Wallers, les cornes représentant les premiers guidons de vélo et les démons qu’il faut vaincre pour gagner cette course / © AM
L’étiquette mélange le cœur des gens de Wallers, les cornes représentant les premiers guidons de vélo et les démons qu’il faut vaincre pour gagner cette course / © AM
« Il n’y en aura pas pour tout le monde », déplorent  Sylvain Delhaye et Tonino Runco, adjoint à la vie associative de Wallers-Arenberg. La production sera vendue chez des cavistes spécialisés entre Compiègne et Roubaix et dans un stand situé en haut de la tranchée d’Arenberg.

Seuls 1000 coffrets de cette nouvelle bière seront brassés spécialement à l’occasion de la 115ème édition de la classique course cycliste Paris-Roubaix. La moitié est déjà réservée et le reste sera mis en vente le jour de l’épreuve. Si le succès ne se dément pas, les créateurs réfléchissent déjà à une nouvelle production enrichie de nouveautés  pour la 116ème édition. 
© AM
© AM
En 2016, une microbrasserie lilloise avait mis au point une bière au pavé, également en hommage à Paris-Roubaix.

A lire aussi

Sur le même sujet

Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC

Les + Lus