Eurotunnel : 600 tentatives d'intrusions de migrants et une inspection matinale, suscitant des retards

Publié le Mis à jour le
Écrit par AFP

Quelque 600 tentatives d'intrusion de migrants ont été déjouées dans la nuit de lundi à mardi sur le site d'Eurotunnel à Coquelles (Pas-de-Calais), a indiqué mardi une source policière, un chiffre en forte baisse par rapport au week-end.

Par ailleurs, Eurotunnel effectuait une inspection au sein du couloir sud du tunnel sous la Manche après la détection d'une "anomalie", provoquant des retards dans le trafic mardi matin, a-t-on appris auprès du groupe. Les passagers au départ de Folkestone en Angleterre devaient tabler sur une attente de deux heures, et une heure côté français.

Aucun détail n'était établi sur la nature de l'anomalie. Toutes les possibilités sont ouvertes: un problème sur une voie, une présence ou tout autre incident. L'inspection se faisait au niveau de l'intervalle 5 du tunnel sud, le trafic devant donc être détourné sur cette intervalle vers le seul tunnel nord.

Chiffres en baisse

Dans la nuit, environ 500 migrants ont été dénombrés aux abords du site, pour 600 tentatives d'intrusion, dont 400 repoussées, environ 180 personnes interceptées et reconduites hors du site et une vingtaine d'interpellations, a explicité la source policière. C'est un chiffre en forte baisse par rapport à un week-end agité: les forces de l'ordre avaient dénombré 1.700 tentatives d'intrusion.

Selon la source policière, l'explication viendrait de la présence en fin de semaine d'activistes du collectif anticapitaliste No Border, favorable à l'abolition des frontières, venus faire de la "provocation" alors que les migrants cherchent plutôt la "discrétion".
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité