• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Face à Lille, l'Amiens SC doit rester rigoureux et “gagner la confiance”

Luka Elsner s'est montré confiant avant d'aborder ce premier match à domicile de la saison. / © B. Henrion / FTV
Luka Elsner s'est montré confiant avant d'aborder ce premier match à domicile de la saison. / © B. Henrion / FTV

À la veille du derby contre Lille, Luka Elsner s'est montré confiant, ce vendredi 16 août, en conférence de presse. Pour le premier match de la saison au stade de la Licorne, l'entraîneur compte sur le public pour transcender les joueurs Amiénois.

Par Boris Granger

Alors que le stade de la Licorne s'apprête à accueillir son premier match de la saison, les Amiénois peaufinent leur préparation pour affronter les Dogues du LOSC. Après la défaite à Nice la semaine passée, Luka Elsner compte sur le public pour pousser ses joueurs à "trouver le déclic" et "gagner la confiance".
 

Des arguments offensifs

"Lille est une équipe dangereuse, qui a su compenser des départs importants et qui est restée sur sa dynamique", reconnaît le coach Amiénois. Les nordistes, qui ont en effet terminé la saison précédente à la deuxième place du classement, disputeront cette année la Ligue des champions. "Disons que leurs points forts sont de très gros points forts."
 

Mais pas de quoi inquiéter Luka Elsner pour autant, confiant lors de la conférence de presse de ce début d'après-midi : "Nous avons aussi des arguments offensifs à faire valoir et une gestion du match à apporter pour faire face aux principes que Lille va mettre en place." Entre autres, faire des fautes au bon moment, conserver une grande rigueur et se réorganiser rapidement.
 
 

Appliquer les fondamentaux en défense

Car les Lillois savent créer les décalages, se projeter vers l'avant et "investir rapidement à quatre ou cinq joueurs la surface de réparation", selon le coach amiénois, qui a demandé à ses joueurs d'apporter une attention particulière à Victor Osimhen, jeune footballeur de 21 ans fraîchement débarqué au LOSC. "Il montre beaucoup de qualités pour son âge, analyse Luka Elsner. À nous d'appliquer les fondamentaux en défense pour éviter de se faire déborder."
 

C'est donc avec optimisme et envie que les Amiénois devraient aborder cette rencontre, après avoir tiré les leçons de la défaite face à Nice. "Nous ne sommes pas limités par notre talent, mais il reste une barrière psychologique à briser, analyse l'entraîneur. À Nice, on a pratiqué un football beaucoup plus intéressant à dix [NDLR : après l'expulsion à la 27e de Gnahoré] qu'à onze. Il faut réussir à se relâcher dès le début et à croire en nous."
 
 

La Licorne en soutien

Une confiance collective qui passe par l'appui du douzième homme : le stade de la Licorne. "C'est un atout indéniable qui a tendance à transcender les joueurs, se félicite Luka Elsner. On a besoin de tout le monde sur le pont et le public n'attend que ça."
 
Luka Elsner en conférence de presse avant le match de l'ASC face au LOSC
L'entraîneur de l'ASC est revenu sur l'importance du public amiénois dans ce derby face à Lille. - France 3 Picardie

Pour cette deuxième journée de Ligue 1, l'équipe pourra compter sur de nouvelles têtes. Gaël Kakuta, dernière recrue en date du mercato d'été, devrait faire sa première apparition au stade de la Licorne depuis 2018. Moussa Konaté fera aussi probablement partie du onze de départ. Mathieu Bodmer, toujours convalescent, assistera à la rencontre sur le banc.
 

Ce derby sera le cinquième disputé dans l'histoire des deux clubs. Sur les quatre derniers matchs disputés, les deux équipes ont remporté chacune deux rencontres (une à domicile, une à l'extérieur). L'avantage pourrait donc basculer demain d'un côté ou de l'autre, sauf en cas de match nul.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus